La bourse est fermée
  • Dow Jones

    29 327,00
    +601,49 (+2,09 %)
     
  • Nasdaq

    10 728,91
    +153,29 (+1,45 %)
     
  • Nikkei 225

    26 215,79
    +278,58 (+1,07 %)
     
  • EUR/USD

    0,9808
    +0,0007 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    17 079,51
    -143,32 (-0,83 %)
     
  • BTC-EUR

    19 773,79
    +46,74 (+0,24 %)
     
  • CMC Crypto 200

    441,62
    +6,26 (+1,44 %)
     
  • S&P 500

    3 653,96
    +68,34 (+1,91 %)
     

Disney s’envole, Disney+ fait le plein de clients : le conseil Bourse

L’action Walt Disney Company s’est envolée depuis un mois. La hausse s’est accélérée suite à la publication de comptes trimestriels meilleurs que prévu. Alors que Disney+ compte désormais plus de 152 millions d’utilisateurs, le géant du divertissement a dévoilé un chiffre d’affaires en croissance de 26%, une marge opérationnelle supérieure à 16% et un bénéfice par action supérieur de 9% aux consensus des analystes financiers. Prudent après l’accélération de la progression du cours de Bourse, Bordier & Cie, qui a un objectif de cours de 145 dollars sur l’action (sur la seule base des fondamentaux), dit préférer attendre un accès de faiblesse sous 105 dollars pour chercher un point d’entrée. Celle-ci se négocie actuellement autour de 120 dollars après un rebond de près de 30% lors du dernier mois, mais affiche encore une baisse de 23% depuis le début de l’année.

Disney+, qui se voit rentable d’ici la fin d’année 2024 (un objectif qui sera difficile à atteindre, selon Bordier & Cie), a engrangé plus de clients que prévu, avec 14,4 millions de nouveaux abonnés (contre un gain de 10,8 millions attendu). “La croissance du chiffre d’affaires sera assurée par les nouveaux contenus, les nouveaux marchés (Asie et Inde, en particulier) et la hausse des prix des abonnements (Disney+ à 10,99 dollars, soit une hausse de 3 dollars)”, relève l’établissement financier.

Du côté des parcs, la demande aux Etats-Unis est solide et les recettes supérieures aux attentes notamment grâce à la hausse des (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Guerre en Ukraine : le carnet de commandes du drone turc Bayraktar fait le plein
La Bourse de Paris attendue en hausse
L’inflation fait le grand écart en zone euro, pourquoi ?
En difficulté, la compagnie aérienne scandinave SAS obtient un prêt de 700 millions de dollars
Johnson & Johnson arrête de vendre un talc pour bébé controversé