Marchés français ouverture 1 h 15 min
  • Dow Jones

    33 919,84
    -50,63 (-0,15 %)
     
  • Nasdaq

    14 746,40
    +32,49 (+0,22 %)
     
  • Nikkei 225

    29 710,82
    -128,89 (-0,43 %)
     
  • EUR/USD

    1,1727
    -0,0003 (-0,02 %)
     
  • HANG SENG

    24 221,54
    +122,40 (+0,51 %)
     
  • BTC-EUR

    35 751,23
    -754,39 (-2,07 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 040,03
    -23,82 (-2,24 %)
     
  • S&P 500

    4 354,19
    -3,54 (-0,08 %)
     

Disney, Goldman Sachs... ces entreprises osent la vaccination obligatoire aux États-Unis

·1 min de lecture

A la faveur de l'autorisation sans condition du vaccin anti-Covid de Pfizer, lundi, de plus en plus de grandes entreprises américaines franchissent le pas de la vaccination obligatoire pour leurs employés, voire leurs clients. Les pharmacies CVS, le pétrolier Chevron, Disney ou la banque Goldman Sachs, tous sont sortis du bois depuis le début de la semaine, imposant à tout ou partie de leurs employés d'apporter la preuve qu'ils ont bien été vaccinés. Depuis juin, et les annonces de la banque Morgan Stanley et du gestionnaire d'actifs BlackRock, quelques grands groupes avaient déjà osé changer de discours, pour passer de la recommandation à l'obligation. Google, Facebook, puis Uber, avaient ainsi officiellement interdit leurs locaux aux employés sans schéma vaccinal complet.

Mais l'autorisation sans condition, officialisée lundi, du vaccin des laboratoires Pfizer et BioNTech, semble avoir ouvert les vannes. Un nombre significatif des personnes réticentes aux injections mettaient ainsi, jusqu'ici, leurs réserves en partie sur le compte du statut des vaccins Pfizer, Moderna ou Johnson & Johnson, qui ne bénéficiaient encore que d'une autorisation d'urgence aux Etats-Unis. "Faites ce que j'ai fait le mois dernier : demandez à vos employés de se faire vacciner ou de s'exposer à des contraintes strictes", a déclaré lundi le président américain Joe Biden. Fin juillet, le chef de l'Etat avait ainsi offert aux employés publics fédéraux le choix entre la vaccination ou l'obligation de se (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Apple fait d'énormes concessions pour la concurrence sur son App Store
Tesla, Stellantis (PSA-Fiat), Volkswagen... gare à la crise des semi-conducteurs : le conseil Bourse du jour
Le pétrole repart à la baisse après trois jours de hausse
Brexit : le Royaume-Uni fait face à une pénurie massive, la reprise économique menacée
CAC 40 : une fin de semaine sous le signe de la mesure

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles