Publicité
Marchés français ouverture 11 min
  • Dow Jones

    38 778,10
    +188,94 (+0,49 %)
     
  • Nasdaq

    17 857,02
    +168,14 (+0,95 %)
     
  • Nikkei 225

    38 482,11
    +379,67 (+1,00 %)
     
  • EUR/USD

    1,0734
    -0,0001 (-0,01 %)
     
  • HANG SENG

    17 895,52
    -40,60 (-0,23 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 039,97
    -652,03 (-1,06 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 364,04
    -25,36 (-1,83 %)
     
  • S&P 500

    5 473,23
    +41,63 (+0,77 %)
     

Disney reporte la sortie d'un film avec Jonathan Majors, accusé de violences domestiques

Disney bouscule son calendrier. Les studios ont annoncé le report de la sortie du film Magazine Dreams qui met en scène Jonathan Majors, alors que l'acteur américain doit être jugé le 29 novembre prochain pour violences domestiques sur son ex-compagne Grace Jabbari.

Le long-métrage réalisé par Elijah Bynum devait sortir le 8 décembre prochain mais a finalement été reporté à une date de diffusion "indéterminée", selon un communiqué de Disney.

Présenté en avant-première lors du festival Sundance, Magazine Dreams relate le parcours d'un jeune bodybuilder Killian Maddox, interprété par Jonathan Majors, qui rêve à tout prix de devenir une star.

Plusieurs témoignages récoltés

Jonathan Majors a été interpellé fin mars à New York pour agression, strangulation et harcèlement sur son ex-copine, Grace Jabbari. Peu après ces accusations, le magazine Rolling Stones a récolté plusieurs autres témoignages d'anciennes compagnes de l'acteur qui l'accusent également de violences physiques et verbales.

PUBLICITÉ

À la suite de ces révélations, la société de management de talents Entertainment 360, et l'agence de relations publiques The Lede Company ont rompu leurs contrats avec la star de Creed III et de Ant-Man et la guêpe: Quantumania.

Jonathan Majors s'est toutefois défendu des faits dont on l'accuse par le biais de son agente, Carrie Gordon. Cette dernière avait assuré dans un communiqué publié par le quotidien Los Angeles Times, que l'acteur n'avait "rien fait de mal" et qu'elle espérait pouvoir "blanchir son nom" rapidement.

Article original publié sur BFMTV.com