La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 931,06
    +8,20 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 448,31
    -6,55 (-0,19 %)
     
  • Dow Jones

    31 097,26
    +321,83 (+1,05 %)
     
  • EUR/USD

    1,0426
    -0,0057 (-0,54 %)
     
  • Gold future

    1 812,90
    +5,60 (+0,31 %)
     
  • BTC-EUR

    18 340,16
    -252,84 (-1,36 %)
     
  • CMC Crypto 200

    420,84
    +0,70 (+0,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    108,46
    +2,70 (+2,55 %)
     
  • DAX

    12 813,03
    +29,26 (+0,23 %)
     
  • FTSE 100

    7 168,65
    -0,63 (-0,01 %)
     
  • Nasdaq

    11 127,84
    +99,11 (+0,90 %)
     
  • S&P 500

    3 825,33
    +39,95 (+1,06 %)
     
  • Nikkei 225

    25 935,62
    -457,42 (-1,73 %)
     
  • HANG SENG

    21 859,79
    -137,10 (-0,62 %)
     
  • GBP/USD

    1,2103
    -0,0072 (-0,59 %)
     

DiskDrive, l'étonnant boîtier qui transforme votre bicyclette en vélo électrique

Transformer un vélo classique en modèle électrique, c’est possible depuis longtemps. Il existe même des kits permettant de le faire. Généralement, il est nécessaire de remplacer la roue avant, ou bien d’ajouter un module qui va assister la roue arrière. Le système DiskDrive de Skarper est totalement différent. Léger et astucieux, il s’accroche à l’arrière du vélo et entraine un élément qui vient remplacer le disque du frein et peut aussi servir à freiner.

Lorsque le système est activé, le moteur se solidarise avec ce disque doté de crans et vient le faire tourner pour assister le pédalage. Le moteur adapte son assistance en fonction de la cadence et de l’inclinaison du vélo.

Démontable rapidement, le moteur vient entrainer un disque spécial qui remplace le disque du frein de la roue arrière du vélo. © Skarper

60 km d’autonomie

L'unité principale du DiskDrive est un module qui s’accroche sur le côté du vélo au niveau de l’axe de la roue arrière. Il intègre une batterie au lithium de 202 Wh, un moteur de 250 watts et d'autres composants électroniques. L’ensemble s'intègre au vélo en quelques secondes. Un système qui se clipse et permet de démonter le DiskDrive pour ne pas se le faire voler, ou bien le recharger. Seul le disque reste en place.

Le module pèse 3,3 kg et dispose, selon le constructeur, d’une autonomie maximale de 60 km. L’assistance est bridée à une vitesse maximale de 25 km/h comme le veut la réglementation européenne. L’accessoire n’est pas encore commercialisé, mais devrait l’être l’année prochaine. Il devrait coûter autour de 1.160 euros. Seuls les vélos dotés d’un système de freinage à disque et plaquettes sont compatibles.

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles