La bourse est fermée
  • Dow Jones

    28 363,66
    +152,84 (+0,54 %)
     
  • Nasdaq

    11 506,01
    +21,31 (+0,19 %)
     
  • Nikkei 225

    23 474,27
    -165,19 (-0,70 %)
     
  • EUR/USD

    1,1822
    -0,0045 (-0,38 %)
     
  • HANG SENG

    24 786,13
    +31,71 (+0,13 %)
     
  • BTC-EUR

    11 111,87
    +1 782,47 (+19,11 %)
     
  • CMC Crypto 200

    264,48
    +8,38 (+3,27 %)
     
  • S&P 500

    3 453,49
    +17,93 (+0,52 %)
     

Le discounter Zeeman prévoit une centaine de nouveaux magasins, voici ce que vous pouvez y trouver

·2 min de lecture

Pour continuer à s'implanter, Zeeman cible en priorité les emplacements en région parisienne et dans le Sud de la France, et privilégie en règle générale les villes de 40 000 habitants ou moins. "On essaie de se mettre à côté d'autres générateurs de trafic, comme les marchés par exemple, on n'est pas une destination en soit", reconnaît le retail manager. D'ici la fin de l'année, Zeeman prévoit trois autres ouvertures : à Saint-Sébastien-sur-Loire (44) le 30 septembre, à Balaruc-le-Vieux (34) le 7 octobre et à Cesson (77) le 9 décembre prochain.

'Viser le prix le plus bas possible', le leitmotiv de Zeeman

Le textile représente 80% des produits vendus en magasin, mais l'on trouve aussi des accessoires de beauté, quelques produits d'hygiène, des articles pour la maison ou encore des jouets pour enfant. "En France, la collection bébé plaît énormément, la lingerie et les chaussettes aussi", explique Stéphane Bauer. Et les prix sont en effet très bas : 2,99 euros le tee-shirt basique pour homme, 7,99 euros le soutien-gorge, 2,99 euros le lot de 3 slips pour enfant, 6,99 euros le drap-housse 160x200 cm, etc.

Mais comment Zeeman peut-il proposer des prix aussi réduits ? "On 'design' nous-même nos modèles, on traite directement avec les fournisseurs sans intermédiaire et on contrôle toute la chaîne de production", explique Stéphane Bauer. "Le leitmotiv de la marque, c'est vraiment de viser le prix le plus bas possible", assure-t-il. Ces prix cassés s'expliquent aussi par une production en grosses quantités, mais sur peu de modèles différents : les vêtements proposés le sont en un nombre limité de coloris et de variantes. Les produits sont également mis à disposition des clients avec très peu d'emballages, ce qui permet de réduire les coûts. À cela, on peut aussi ajouter des dépenses en communication et marketing très basses.

Zeeman a été fondé en 1967 aux Pays-Bas et compte désormais 1 300 magasins en Europe pour un chiffre d'affaires 2019 de 769 millions d'euros. "Nous sommes

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Leclerc, Darty... Ces enseignes qui vendent des produits électroménager d'occasion
Les restaurants Courtepaille vont être repris par Buffalo Grill
Leclerc, Cora et Intermarché font tomber le prix des masques chirurgicaux
Jack Ma n'est plus l'homme le plus riche de Chine
Les 6 grandes villes où acheter plutôt que louer vous fait gagner des mètres carrés