La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 965,88
    -57,92 (-0,82 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 136,91
    -48,06 (-1,15 %)
     
  • Dow Jones

    34 725,47
    +564,69 (+1,65 %)
     
  • EUR/USD

    1,1152
    +0,0005 (+0,04 %)
     
  • Gold future

    1 792,30
    -2,70 (-0,15 %)
     
  • BTC-EUR

    34 186,96
    +839,22 (+2,52 %)
     
  • CMC Crypto 200

    863,83
    +21,37 (+2,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    87,29
    +0,68 (+0,79 %)
     
  • DAX

    15 318,95
    -205,32 (-1,32 %)
     
  • FTSE 100

    7 466,07
    -88,24 (-1,17 %)
     
  • Nasdaq

    13 770,57
    +417,79 (+3,13 %)
     
  • S&P 500

    4 431,85
    +105,34 (+2,43 %)
     
  • Nikkei 225

    26 717,34
    +547,04 (+2,09 %)
     
  • HANG SENG

    23 550,08
    -256,92 (-1,08 %)
     
  • GBP/USD

    1,3401
    +0,0019 (+0,14 %)
     

Les discothèques resteront fermées trois semaines supplémentaires en janvier

·2 min de lecture

Les discothèques ont été fermées pour un mois début décembre pour faire face à la situation sanitaire.

Les discothèques, qui ont été fermées pour un mois début décembre pour faire face à la situation sanitaire, resteront fermées trois semaines supplémentaires en janvier, a déclaré mercredi le ministre délégué chargé du Tourisme et des PME, Jean-Baptiste Lemoyne.

"Le 3 janvier comme les autres secteurs qui ont été annoncés par le Premier ministre, pour trois semaines il y aura la reconduction de la fermeture qui les concernait", a annoncé Jean-Baptiste Lemoyne sur France Inter, levant enfin le doute qui persistait sur les boîtes de nuit depuis les annonces de lundi soir de concernant d'autres secteurs. "On s'y attendait depuis l'annonce de l'interdiction de consommation debout dans les bars et restaurants, mais on gardait espoir de voir une fin de cette stigmatisation", a réagi auprès de l'AFP Thierry Fontaine, président de la branche nuit du principal syndicat de l'hôtellerie restauration, l'Umih. "Désormais nous attendons un engagement fort des services de l'État pour un soutien financier massif à la profession comme le président de la République en a fait la promesse", a-t-il ajouté.

Début décembre, à l'issue de l'annonce de dont la fermeture des discothèques, Emmanuel Macron avait assuré que ces dernières seraient "indemnisées de manière exemplaire pour tenir durant cette période"."Nous avons mis en place un système d'aides avec les coûts fixes à 100%, l'activité partielle, etc.", a rappelé mercredi Jean-Baptiste Lemoyne, soulignant que "le mois de décembre comptant pour 20% du chiffre d'affaires annuel, ces compensations devraient peut-être être complétées". Une concertation est prévue dans les jours à venir avec le ministère de l'Économie sur les aides pour les entreprises dont l'activité est soumise à des restrictions.

"Des lieux à haut risque de transmission"

"J'imagine la détresse morale qui peut exister pour ces employés, ces entrepreneurs. C'est un monde qui veut donner du bonheur, un monde de la fête qui, lui, n'est pas à la fête", a-t-il dit. Les discoth[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles