La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 809,68
    +211,76 (+0,63 %)
     
  • Nasdaq

    11 074,47
    +115,92 (+1,06 %)
     
  • Nikkei 225

    27 574,43
    -111,97 (-0,40 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0044 (+0,42 %)
     
  • HANG SENG

    19 450,23
    +635,41 (+3,38 %)
     
  • BTC-EUR

    16 040,27
    -3,29 (-0,02 %)
     
  • CMC Crypto 200

    398,53
    +3,85 (+0,97 %)
     
  • S&P 500

    3 962,31
    +28,39 (+0,72 %)
     

Discord respectait mal le RGPD, et l’app le paie avec une amende de 800 000 €

Cinq infractions au RPGD : c’est le constat de la Cnil après une enquête sur Discord. Les manquements ont été corrigés, mais l’institution prononce quand même une amende de 800 000 euros et rend publique la sanction.

Cinq infractions au Règlement général sur la protection des données (RGPD). Tel est le bilan de la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil), à la suite d’une enquête sur Discord. En conséquence, l’institution vient de prononcer ce jeudi 17 novembre 2022 une amende administrative de 800 000 euros.

Discord est une plateforme de communication devenue très populaire ces dernières années, notamment dans le milieu du jeu vidéo, plus encore que des solutions bien établies comme TeamSpeak ou Mumble. Elle offre des outils et des services avancés (canaux écrits, canaux vocaux, visiophonie, partage de fichiers, écoute de musique…), ce qui a contribué à son succès.

Discord // Source : Alexander Shatov / Unsplash
Discord // Source : Alexander Shatov / Unsplash

Parmi les manquements recensés, la Cnil a constaté une durée excessive de conservation des données. Plus de 2,4 millions de comptes étaient conservés alors qu’ils n’avaient pas été utilisés depuis plus de trois ans, et 58 000 autres comptes avaient même dépassé le cap des cinq ans. En réalité, Discord a admis ne pas avoir du tout de politique écrite de conservation des données.

Autre reproche adressé à la plateforme : une information « lacunaire concernant les durées de conservation : elle ne comportait ni durées précises,

[Lire la suite]