La bourse ferme dans 6 h 23 min
  • CAC 40

    7 170,96
    +38,61 (+0,54 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 230,07
    +20,76 (+0,49 %)
     
  • Dow Jones

    34 156,69
    +265,67 (+0,78 %)
     
  • EUR/USD

    1,0754
    +0,0023 (+0,22 %)
     
  • Gold future

    1 898,20
    +13,40 (+0,71 %)
     
  • BTC-EUR

    21 575,10
    +19,85 (+0,09 %)
     
  • CMC Crypto 200

    534,90
    +8,94 (+1,70 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,17
    +1,03 (+1,34 %)
     
  • DAX

    15 451,25
    +130,37 (+0,85 %)
     
  • FTSE 100

    7 919,34
    +54,63 (+0,69 %)
     
  • Nasdaq

    12 113,79
    +226,34 (+1,90 %)
     
  • S&P 500

    4 164,00
    +52,92 (+1,29 %)
     
  • Nikkei 225

    27 606,46
    -79,01 (-0,29 %)
     
  • HANG SENG

    21 283,52
    -15,18 (-0,07 %)
     
  • GBP/USD

    1,2097
    +0,0045 (+0,37 %)
     

Les dirigeants présents à la table ronde de Bank Pekao S.A. discutent du soutien à l'Ukraine

DAVOS, Suisse, 26 janvier 2023 /PRNewswire/ -- Nous devrions fournir à l'Ukraine toute l'aide possible.

 La reconstruction du pays ne doit pas reposer uniquement sur les épaules des Ukrainiens. Ils ne sont pas en mesure d'assumer seuls le fardeau de la destruction que les Russes ont infligée à leur pays. Il est donc nécessaire que les entreprises polonaises s'impliquent et soutiennent nos voisins de l'Est. Une table ronde organisée à la Maison de la Pologne de Davos par Bank Pekao S.A. a été l'occasion d'aborder les défis mondiaux liés à la reconstruction de l'Ukraine.

Alexander Rodnyansky, un conseiller du président Volodymyr Zelenski, a expliqué le type d'aide dont l'Ukraine a besoin. Selon lui, il est crucial que l'aide soit fournie à court et à long terme. « À court terme, le plus important pour nous est de recevoir tout le soutien militaire possible, car il est vital pour nous de bâtir une économie de guerre », a déclaré Rodnyansky.

« À long terme, nos principales priorités sont le renforcement des institutions démocratiques et de l'État de droit, l'introduction de réformes de déréglementation du marché du travail et le renforcement de la liberté économique. Ces points seront cruciaux pour la future intégration de l'Ukraine avec l'Union européenne », a ajouté Rodnyansky.

Reconstruire l'Ukraine constituera un défi financier important. « L'ampleur des dommages causés aux infrastructures de l'Ukraine était déjà estimée à 350 milliards de dollars en juillet de l'année dernière. Compte tenu des circonstances, nous pouvons supposer que le plan de relance s'élèvera à environ 750 milliards de dollars », a déclaré Oleksandr Kravchenko du bureau de McKinsey & Company en Ukraine.

La question fondamentale pour le secteur bancaire polonais aujourd'hui est de déterminer le moyen de financer le développement des relations commerciales entre les entreprises ukrainiennes et polonaises. « À la fois aujourd'hui, et une fois le conflit terminé », a souligné Leszek Skiba, président de Bank Pekao S.A.

Pour résumer les points évoqués lors de la table ronde, Leszek Skiba a parlé de la tâche clé à laquelle le secteur que représente Pekao est confronté dans le contexte de la reprise économique de l'Ukraine. « Ce sont les banques qui savent le mieux où et comment investir l'argent afin qu'il génère des profits à long terme et ne soit pas gaspillé en raison, par exemple, de la corruption. Nous, le secteur bancaire polonais, voulons partager nos connaissances et notre expérience avec nos partenaires ukrainiens », a-t-il déclaré.

Cision
Cision

View original content:https://www.prnewswire.com/news-releases/les-dirigeants-presents-a-la-table-ronde-de-bank-pekao-sa-discutent-du-soutien-a-lukraine-301731366.html