Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 966,68
    +55,08 (+0,70 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 872,57
    +17,21 (+0,35 %)
     
  • Dow Jones

    39 131,53
    +62,42 (+0,16 %)
     
  • EUR/USD

    1,0823
    -0,0005 (-0,04 %)
     
  • Gold future

    2 045,80
    +15,10 (+0,74 %)
     
  • Bitcoin EUR

    47 151,14
    -57,20 (-0,12 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,57
    -2,04 (-2,60 %)
     
  • DAX

    17 419,33
    +48,88 (+0,28 %)
     
  • FTSE 100

    7 706,28
    +21,79 (+0,28 %)
     
  • Nasdaq

    15 996,82
    -44,80 (-0,28 %)
     
  • S&P 500

    5 088,80
    +1,77 (+0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    39 098,68
    +836,48 (+2,19 %)
     
  • HANG SENG

    16 725,86
    -17,09 (-0,10 %)
     
  • GBP/USD

    1,2673
    +0,0015 (+0,12 %)
     

Les dirigeants de l'industrie minière s'engagent à favoriser un avenir respectueux de la nature

LONDRES, 17 janvier 2024 /PRNewswire/ -- Les principales sociétés minières et métallurgiques mondiales se sont engagées aujourd'hui à prendre des mesures urgentes pour soutenir un avenir positif pour la nature à l'horizon 2030[1], qui favorise la santé, la diversité et la résilience des espèces, des écosystèmes et des processus naturels. Les minéraux et les métaux produits de manière responsable jouant un rôle essentiel dans la réalisation des objectifs mondiaux de développement durable, les membres de l'ICMM, qui représentent un tiers de l'industrie mondiale, se sont engagés à ce que la satisfaction de cette demande de matériaux essentiels ne se fasse pas au détriment de la nature.

Workers in the seedling nursery for replanting native plants belonging to the area around Anglo American’s Minas-Rio iron ore mine in Brazil (Source: Anglo American)
Workers in the seedling nursery for replanting native plants belonging to the area around Anglo American’s Minas-Rio iron ore mine in Brazil (Source: Anglo American)

Élaborés par des experts et des dirigeants de diverses disciplines issus des entreprises et associations membres de l'ICMM, ainsi que de la société civile, du monde universitaire, des représentants autochtones, des investisseurs et des organismes de divulgation, les nouveaux engagements de l'ICMM définissent un plan en cinq points en faveur de la nature :

1. Protéger et conserver les zones vierges de notre environnement naturel : Pas d'exploitation minière ni d'exploration dans les sites du patrimoine mondial et respect de toutes les zones protégées désignées par la loi.[2]

2. Mettre un terme à la perte de biodiversité dans nos exploitations : Parvenir à ce qu'il n'y ait au moins aucune perte nette de biodiversité sur tous les sites miniers d'ici à la fermeture, par rapport à une base de référence de 2020.

3. Collaborer entre les chaînes de valeur : Développer des initiatives et des partenariats pour stopper et inverser la perte de nature tout au long des chaînes d'approvisionnement et de distribution.

4. Restaurer et améliorer les paysages : Autour des opérations par le biais de partenariats locaux, y compris avec les peuples autochtones, les peuples liés à la terre et les communautés locales.

5. Catalyser un changement plus large : Agir pour modifier les systèmes fondamentaux qui contribuent à la perte de la nature et favoriser les possibilités de rétablissement de la nature.

Ces engagements s'appliquent aux activités menées autour des quatre piliers de la nature (terre, eau douce, océans et atmosphère) en s'appuyant sur les domaines d'influence des entreprises, depuis leurs opérations directes, leurs chaînes de valeur et leurs actions plus vastes, jusqu'à la création des conditions nécessaires à la transformation des systèmes. Ils s'appuient sur des informations transparentes concernant les résultats, notamment la publication des résultats des évaluations de la dépendance et de l'impact sur la nature, et la fixation d'objectifs pour y remédier.

Rohitesh Dhawan, PDG de l'ICMM, a annoncé les engagements en faveur de la nature lors d'un événement organisé dans le cadre de l'initiative Nature Positive à Davos aujourd'hui : « L'industrie minière doit son existence à la nature. À une époque où la santé de notre monde naturel est en péril alors que la demande de minéraux essentiels est appelée à monter en flèche, nous nous sommes engagés à prendre des mesures collectives significatives pour contribuer à créer un avenir favorable à la nature. Ces engagements s'appuient sur les objectifs et les actions individuels significatifs des membres de l'ICMM depuis plusieurs décennies, notamment la conservation des habitats, la protection des espèces et la restauration des paysages.

C'est pourquoi la pierre angulaire de nos engagements est de veiller à ce qu'il n'y ait au moins aucune perte nette de biodiversité sur tous les sites miniers d'ici à la fermeture, par rapport à une base de référence de 2020. En outre, nous nous sommes engagés à prendre des mesures dans nos chaînes de valeur, nos paysages et les systèmes plus larges dans lesquels nous opérons afin que l'impact total de nos actions contribue à un avenir positif pour la nature. Ces mesures seront prises avec la participation essentielle des peuples autochtones, des peuples liés à la terre et des communautés locales, dont les droits, les valeurs et les connaissances seront au cœur de nos actions. »

Les membres de l'ICMM ont déjà mis en œuvre un certain nombre d'initiatives axées sur la conservation et la restauration, par exemple en renforçant la protection des zones avec une grande biodiversité, en développant des technologies innovantes pour améliorer les performances des semences lors de la revégétalisation des paysages et en défendant les habitats importants contre les espèces envahissantes. Les nouveaux engagements de l'ICMM renforceront ces initiatives afin de stimuler les performances dans l'ensemble du secteur.

Jonathan Price, PDG de Teck Resources Limited et président du groupe consultatif sur la nature de l'ICMM, a déclaré : « La collaboration entre tous les secteurs est essentielle pour aider à arrêter et à inverser la perte de la nature. Les engagements de l'ICMM en faveur de la nature aideront les entreprises à intensifier leurs efforts existants et à stimuler les partenariats locaux et régionaux pour mieux protéger et restaurer nos paysages et nos écosystèmes pour le bénéfice de tous.

Chez Teck, nous prenons des mesures pour conserver et restaurer la nature tout en fournissant les minéraux essentiels dont le monde a besoin pour la décarbonisation. Pour nous, cela signifie mettre en œuvre des initiatives comprenant la conservation et la restauration d'au moins trois hectares pour chaque hectare que nous touchons par l'exploitation minière. »

Marco Lambertini, coordinateur de l'initiative Nature Positive, a ajouté : « L'engagement pris aujourd'hui par le secteur minier de contribuer à un avenir favorable à la nature est le bienvenu. La coordination sectorielle est essentielle pour stopper et inverser la perte de biodiversité qui s'accélère aujourd'hui. Pour contribuer à garantir un monde favorable à la nature, il sera désormais essentiel que les membres de l'ICMM traduisent cet engagement en résultats véritablement favorables à la nature. Cela signifie à la fois sauvegarder les zones à haute valeur de biodiversité et contribuer dans leurs opérations à une amélioration de la santé, l'abondance, la diversité et la résilience des espèces, des écosystèmes et des processus naturels. »

Les engagements relatifs aux opérations directes, à la chaîne de valeur, à la gouvernance et à la transparence s'appliquent à tous les membres. Chaque membre choisira au moins l'une des trois options d'engagement relatives aux paysages plus larges et à la transformation des systèmes, afin de maximiser leur contribution positive.

Ces engagements ont été publiés dans le cadre d'une déclaration de position exposant l'approche des membres de l'ICMM pour contribuer à un avenir positif pour la nature, guidée par le Cadre mondial de la biodiversité de Kunming à Montréal et les engagements existants de l'ICMM concernant les zones protégées, les peuples autochtones, l'eau et le respect des droits de l'homme conformément aux principes directeurs des Nations unies relatifs aux entreprises et aux droits de l'homme. Les actions en faveur de la nature font partie intégrante des Principes miniers de l'ICMM, représentant l'engagement global envers une industrie minière et métallurgique responsable.

— FIN —

Notes aux éditeurs
La déclaration de l'ICMM sur sa position concernant la nature est disponible ici 

Un dossier de presse comprenant des citations des PDG membres de l'ICMM et des images haute résolution des entreprises membres qui sont disponibles pour publication avec l'article (veuillez citer l'entreprise source) est disponible sur le site web de l'ICMM : https://www.icmm.com/en-gb/news/2024/nature-media-kit

A partir du 17 janvier,19H00 GMT, découvrez les engagements de l'ICMM en faveur de la nature et les actions déjà en cours sur le terrain sur notre nouveau Hub Nature https://nature.icmm.com, notamment : 

  • Des exemples de conservation et de restauration de la nature par des membres (films, photos, interviews et articles) 

  • Du contenu permettant d'expliquer les éléments de l'engagement 

  • L'histoire de la sculpture créée à partir de métal recyclé pour marquer l'engagement 

  • Les versions anglaise, espagnole, portugaise, japonaise et française des engagements (https://nature.icmm.com/position-statement

À propos du ICMM  
L'ICMM est synonyme d'exploitation minière fondée sur des principes. Nous rassemblons environ un tiers de l'industrie minière mondiale, ainsi que des partenaires clés, afin d'encourager le leadership, l'action et l'innovation en faveur du développement durable. Grâce à leur collaboration, les sociétés membres de l'ICMM établissent la norme en matière de production responsable de minéraux et de métaux afin de contribuer à la construction d'un monde sûr, juste et durable.

[1] Par rapport à une base de référence de 2020
[2] Les membres de l'ICMM ont fait ces engagements en 2003 et 2018

Photo - https://mma.prnewswire.com/media/2318478/ICMM_Anglo_American.jpg
Photo - https://mma.prnewswire.com/media/2318479/ICMM_Freeport_McMoRan.jpg
Photo - https://mma.prnewswire.com/media/2318505/ICMM_Hydro.jpg
Photo - https://mma.prnewswire.com/media/2318481/ICMM_Teck.jpg

 

Workers at Freeport-McMoRan’s project to reclaim and conserve local mangrove swamps near its Grasberg copper/gold project in Central Papua, Indonesia (Source: Freeport-McMoRan)
Workers at Freeport-McMoRan’s project to reclaim and conserve local mangrove swamps near its Grasberg copper/gold project in Central Papua, Indonesia (Source: Freeport-McMoRan)

 

A researcher for BRC (BrazilNorway Biodiversity Research Consortium) collecting field samples to support understanding of biodiversity in the Hydro Paragominas area. (Source: Hydro)
A researcher for BRC (BrazilNorway Biodiversity Research Consortium) collecting field samples to support understanding of biodiversity in the Hydro Paragominas area. (Source: Hydro)

 

Worker monitoring wildlife at Teck's Highland Valley Copper Operations in British Columbia, Canada. (Source: Teck Resources)
Worker monitoring wildlife at Teck's Highland Valley Copper Operations in British Columbia, Canada. (Source: Teck Resources)
Cision
Cision

View original content:https://www.prnewswire.com/news-releases/les-dirigeants-de-lindustrie-miniere-sengagent-a-favoriser-un-avenir-respectueux-de-la-nature-302037542.html