La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 727,52
    +42,31 (+0,63 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 182,91
    +33,85 (+0,82 %)
     
  • Dow Jones

    35 294,76
    +382,20 (+1,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,1606
    +0,0005 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    1 768,10
    -29,80 (-1,66 %)
     
  • BTC-EUR

    53 281,39
    +1 397,81 (+2,69 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 464,06
    +57,32 (+4,07 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,66
    +1,35 (+1,66 %)
     
  • DAX

    15 587,36
    +124,64 (+0,81 %)
     
  • FTSE 100

    7 234,03
    +26,32 (+0,37 %)
     
  • Nasdaq

    14 897,34
    +73,91 (+0,50 %)
     
  • S&P 500

    4 471,37
    +33,11 (+0,75 %)
     
  • Nikkei 225

    29 068,63
    +517,70 (+1,81 %)
     
  • HANG SENG

    25 330,96
    +368,37 (+1,48 %)
     
  • GBP/USD

    1,3751
    +0,0074 (+0,54 %)
     

Qui sont les dirigeantes africaines de demain?

·2 min de lecture

Women in Africa (WIA), l'initiative lancée en 2016 par Aude de Thuin, a présenté à Paris la première promotion de son programme Young Leaders. Cinq jeunes femmes, dirigeantes d'entreprises, militantes ou chercheures prêtes à construire une Afrique connectée et décomplexée.

Cinq jeunes femmes africaines, prêtes à conquérir le monde: voilà la première promotion du programme Young Leaders de Women in Africa (WIA), l’initiative lancée il y a cinq ans par Aude de Thuin, la fondatrice du Women’s Forum. Un vrai défi pour la plateforme, qui déploie déjà plusieurs actions telles que WIA 54 (soutien à l’entrepreneuriat), WIA Code (formation au numérique), WIA Mentoring ou le Sommet de Marrakech, auquel la crise du a cependant coupé court. L’appel à candidatures a remporté un succès tel qu’il a été difficile de les départager: "2.066 femmes ont rempli le dossier, témoigne Aude de Thuin, alors que nous en voulions 5 à l’arrivée!"

Lire aussi

Une première sélection a permis d’identifier 25 finalistes, qui ont toutes été auditionnées par un jury de 15 personnes. La première promotion des Young Leaders, qui bénéficient d’un accompagnement personnalisé de la part des trois mécènes de l’opération – Dior, Huawei et la banque Lazard – étaient à Paris pour une semaine dans le cadre de ce programme. L’occasion de rencontrer ces cinq femmes, le 7 octobre, dans les locaux du cabinet Roland Berger, partenaire de WIA. "La ressource des femmes est sous-utilisée dans le développement du continent, estime Laurent Benarousse, associé du cabinet et membre du conseil de surveillance, qui a travaillé huit ans en Afrique. Leur contribution à la croissance économique est pourtant précieuse."

"Le développement ne se décrète pas"

Les cinq jeunes dirigeantes sélectionnées par WIA partagent cette même vision, celle d’une Afrique dynamique, innovante et inclusive, et affichent des parcours extrêmement variés. "Après dix ans dans le secteur des médias et de la gestion d’entreprise, j'ai eu envie de conduire des projets", raconte Cynthia Adediran Aïssy, aujourd’hui directrice générale de KeyOpsTech et de Fruitizz CI. Née à Dakar "de diverses origines" (Cap Vert, Sénégal, Bénin), elle vit depuis six ans à Abidjan, en Côte d’Ivoire. Cette ancienne de Publicis et de Jumia Travel[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles