La bourse ferme dans 5 h 57 min

Thierry Breton promet qu'il sera "radical" pour éviter les conflits d'intérêts

1 / 2

Thierry Breton promet qu'il sera "radical" pour éviter les conflits d'intérêts

A la suite du rejet de la candidature de Sylvie Goulard, Thierry Breton devait déminer le terrain lors de son audition ce jeudi devant les eurodéputés. Le candidat avait déjà pris les devants en annonçant la cession de la totalité de ses actions Atos, l'entreprise qu'il présidait avant d'être le candidat de la France au poste de commissaire européen (en charge du marché intérieur, de l'industrie, de la recherche et de l'énergie). De la même façon, il avait abandonné ses...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi