La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 135,06
    +18,82 (+0,26 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 174,66
    +13,10 (+0,31 %)
     
  • Dow Jones

    33 507,50
    -158,84 (-0,47 %)
     
  • EUR/USD

    1,0575
    +0,0008 (+0,07 %)
     
  • Gold future

    1 864,60
    -14,00 (-0,75 %)
     
  • Bitcoin EUR

    25 441,12
    -30,61 (-0,12 %)
     
  • CMC Crypto 200

    579,66
    +0,90 (+0,15 %)
     
  • Pétrole WTI

    90,77
    -0,94 (-1,02 %)
     
  • DAX

    15 386,58
    +63,08 (+0,41 %)
     
  • FTSE 100

    7 608,08
    +6,23 (+0,08 %)
     
  • Nasdaq

    13 219,32
    +18,05 (+0,14 %)
     
  • S&P 500

    4 288,05
    -11,65 (-0,27 %)
     
  • Nikkei 225

    31 857,62
    -14,90 (-0,05 %)
     
  • HANG SENG

    17 809,66
    +436,63 (+2,51 %)
     
  • GBP/USD

    1,2201
    -0,0005 (-0,04 %)
     

Un dinosaure oiseau à longues pattes découvert en Chine

Incapable de voler, l'animal devait néanmoins pouvoir piquer des sprints et vivre dans des marécages à la manière des échassiers ou des hérons.

Les oiseaux sont les représentants des derniers dinosaures vivants mais leur origine remonte à plus de 150 millions d'années. Elle se confond avec l'histoire des Avialae, le clade qui comprend les oiseaux actuels et ceux disparus ainsi qu'un certain nombre de petits dinosaures à plumes dont beaucoup proviennent de la faune Jehol, dans l'Est de la Chine, datée du début du Crétacé, il y a 130 millions d'années environ. Mais l'histoire des Avialae ne débute pas là : elle remonte à la fin du Jurassique et à plus de 150 millions d'années. Et les scientifiques qui tentent d'en relater les origines ont encore bien des trous à combler faute d'un nombre suffisant de fossiles. Un nouveau spécimen va permettre de compléter, un peu, ce très long récit.

Un éclairage sur la fin du Jurassique

Lire aussiLe changement climatique survenu à la fin du Trias a favorisé l'essor des dinosaures

Une équipe de recherche de l'Académie chinoise des sciences de Pékin et de l'Institut d'enquête géologique du Fujian a décrit et analysé un nouveau dinosaure aviaire vieux de 150 millions d'années du comté de Zhenghe, dans le Sud-Est de la Chine. Les résultats, publiés dans la revue Nature, indiquent qu'il s'agit d'une nouvelle espèce, baptisée Fujianvenator prodigiosus, et qui présente des caractéristiques morphologiques partagées par d'autres Avialae mais aussi, pour certaines, par des Troodontidés et des Dromaeosauridés, deux groupes frères. L'animal qui était à peu près de la taille d'un faisan avait notamment un tibia deux fois plus long que son fémur, une configuration inconnue chez les dinosaures non aviaires. Selon les auteurs, cette particularité suggère que l'animal vivait probablement dans des marécages et que ses longues pattes étaient semblables à celles des héron ou des échassiers. Ils estiment aussi qu'elles devaient lui permettre de courir relativement vite comparativement aux autres espèces qu'il pouvait côtoyer.

Zhenghe Crédit : WANG Min
Zhenghe Crédit : WANG Min

Fossile, reconstitution et phylogénie de Fujianvenator prodigiosus. C[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi