Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 724,32
    +97,19 (+1,27 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 043,02
    +66,89 (+1,34 %)
     
  • Dow Jones

    40 000,90
    +247,15 (+0,62 %)
     
  • EUR/USD

    1,0910
    +0,0040 (+0,37 %)
     
  • Gold future

    2 416,00
    -5,90 (-0,24 %)
     
  • Bitcoin EUR

    53 152,69
    +771,01 (+1,47 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 215,57
    +17,00 (+1,42 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,18
    -0,44 (-0,53 %)
     
  • DAX

    18 748,18
    +213,62 (+1,15 %)
     
  • FTSE 100

    8 252,91
    +29,57 (+0,36 %)
     
  • Nasdaq

    18 398,45
    +115,04 (+0,63 %)
     
  • S&P 500

    5 615,35
    +30,81 (+0,55 %)
     
  • Nikkei 225

    41 190,68
    -1 033,34 (-2,45 %)
     
  • HANG SENG

    18 293,38
    +461,05 (+2,59 %)
     
  • GBP/USD

    1,2990
    +0,0075 (+0,58 %)
     

Restos du Cœur : l'État promet 15 millions d'euros d'aides supplémentaires

Les Restos du Cœur ont besoin de 35 millions d'euros pour être à l'équilibre à la fin de l'année.   - Credit:NICOLAS TUCAT / AFP
Les Restos du Cœur ont besoin de 35 millions d'euros pour être à l'équilibre à la fin de l'année. - Credit:NICOLAS TUCAT / AFP

Invité du journal télévisé de TF1 dimanche, Patrice Douret a lancé « un appel aux forces politiques et économiques de notre pays » pour le « lancement d'un plan d'urgence alimentaire ». « Nous ne sommes pas suffisamment entendus ou pris au sérieux […] mais les digues sont en train de lâcher », a déclaré le responsable associatif sur TF1. L'association a déjà accueilli 1,3 million de personnes en 2023, contre 1,1 million sur l'ensemble de l'année dernière. Et ces derniers mois, son budget pour les achats alimentaires, redistribués ensuite gratuitement aux bénéficiaires, a « doublé ».

À LIRE AUSSIEn France, ces millions de personnes qui ne mangent pas à leur faim

Face à cette situation « extrêmement complexe », les Restos du Cœur ont décidé de réduire leur nombre de bénéficiaires. « C'est un véritable crève-cœur, mais nous allons devoir massivement dire non à des personnes que nous aurions pu accueillir avant l'inflation et nous allons devoir réduire la quantité de ce que nous donnerons aux personnes qui rentreront dans nos critères », a détaillé Patrice Douret auprès de l'Agence France-Presse. Il estime qu'environ 150 000 personnes devront être éconduites.

Les Restos du Cœur ont besoin de 35 millions d'euros

L'association, qui s'attend à servir 170 millions de repas cette année contre 140 millions en 2022, apporte une aide régulière aux personnes dans le besoin, en fonction de leur reste à vivre. Son montant pour être admissible va être révisé à la baisse, a in [...] Lire la suite