La bourse ferme dans 1 h 18 min
  • CAC 40

    5 594,01
    -23,26 (-0,41 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 592,80
    -9,87 (-0,27 %)
     
  • Dow Jones

    30 889,72
    +75,46 (+0,24 %)
     
  • EUR/USD

    1,2126
    +0,0042 (+0,35 %)
     
  • Gold future

    1 834,80
    +4,90 (+0,27 %)
     
  • BTC-EUR

    30 560,34
    +387,35 (+1,28 %)
     
  • CMC Crypto 200

    732,08
    +16,89 (+2,36 %)
     
  • Pétrole WTI

    52,60
    +0,24 (+0,46 %)
     
  • DAX

    13 815,53
    -32,82 (-0,24 %)
     
  • FTSE 100

    6 699,40
    -21,25 (-0,32 %)
     
  • Nasdaq

    13 107,60
    +109,10 (+0,84 %)
     
  • S&P 500

    3 785,22
    +16,97 (+0,45 %)
     
  • Nikkei 225

    28 633,46
    +391,25 (+1,39 %)
     
  • HANG SENG

    29 642,28
    +779,51 (+2,70 %)
     
  • GBP/USD

    1,3617
    +0,0031 (+0,22 %)
     

La difficile question de l’isolement des malades

·1 min de lecture

En s’adressant aux Français, Emmanuel Macron a annoncé qu’il souhaitait que l’isolement des malades du Covid soit "plus contraignant". Un débat très compliqué selon Nicolas Beytout.

Il dirait même "impossible". Non pas que l’on ne puisse pas en parler et s’échanger des arguments. Mais c’est un sujet sur lequel il n’y a pas de bonne solution. L’idée, bien sûr, est très simple : toute personne testée positif doit s’isoler, se confiner strictement pour casser la chaîne de transmission du virus. Aujourd’hui, cette règle est basée sur la bonne volonté et ça ne fonctionne pas. Il faut donc, si on veut stopper rapidement le processus de contamination, rendre "l’isolement plus contraignant".

Ça, c’est la théorie mais, en pratique, ça doit être plus compliqué ?

Absolument. Par exemple pour les gens qui ne peuvent pas être isolés à leur domicile : logement trop petit, pas de pièce disponible pour s’enfermer. Il y a aussi les personnes isolées, justement, qui ne pourraient plus se ravitailler. Alors, une proposition de loi, opportunément déposée par un député du groupe centriste Agir ensemble, a recensé tous ces cas. Elle a imaginé une solution à chaque problème : chambre d’hôtel, accompagnant, référent Sécu à domicile, indemnisation journalière, un vrai kit du parfait "Etat-nounou". Le génie français pour mettre des filets de sécurité de tous les côtés, quoi qu’il en coûte.

Si ça marche, si ça permet d’imposer un isolement.

Ce serait parfait. Sauf que ces solutions terre-à-terre sont peu...


Lire la suite sur Europe1