Publicité

La différence entre le cerveau d'une personne sportive et sédentaire en image

Capture LinkedIn

En 2024, la promotion de l'activité physique et sportive sera la Grande Cause Nationale, a décrété notre Président de la République.

Elle a notamment pour objectif d'inciter les Français à pratiquer davantage de sport. On le rappelle, pratiquer une activité physique est indispensable pour la santé du coeur, le corps et l'esprit. L'OMS (Organisation Mondiale de la Santé) recommande pour les adultes au moins 150 à 300 minutes d'activité aérobique d'intensité modérée par semaine (ou la durée équivalente d'activité d'intensité soutenue).

"La pratique d'une activité physique régulière peut prévenir et aider à gérer les maladies cardiaques, le diabète de type 2 et le cancer, responsables de près des trois quarts des décès dans le monde. L'activité physique peut également réduire les symptômes de dépression et d'anxiété et améliorer la réflexion, l'apprentissage et le bien-être général", souligne l'OMS.

Et il se trouve que l'activité physique est aussi utile aux performances cérébrales. C'est ce que nous montre une image découlant d'une étude menée par le Dr Charles Hillman et l'University of Illinois Chigago (USA) sur un groupe d'enfants.

Cette image est une reconstitution d'un scanner réalisé sur 20 enfants

L'image nous montre un cliché du cerveau d'une personne après 20 minutes d'activité physique (image de droite) et le cerveau d'un individu après 20 (...)

PUBLICITÉ

Lire la suite sur Topsante.com

Il y a plus simple que faire 10 000 pas par jour pour avoir un coeur un forme selon un cardiologue
Un expert a révélé 3 habitudes simples pour prévenir les maladies liées à l'âge
Jane Seymour : "Je dors 8 heures par nuit et je pratique le jeûne intermittent, ça fonctionne à merveille"
"Devine mon âge si tu peux" : un médecin expert du vieillissement nous dit ce qu'il mange 3 fois par semaine
Les centenaires ne jurent que par cette règle simple au petit-déjeuner pour commencer leur journée