Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    39 536,60
    +386,27 (+0,99 %)
     
  • Nasdaq

    17 640,25
    -49,12 (-0,28 %)
     
  • Nikkei 225

    38 804,65
    +208,18 (+0,54 %)
     
  • EUR/USD

    1,0731
    +0,0033 (+0,31 %)
     
  • HANG SENG

    18 027,71
    -0,81 (-0,00 %)
     
  • Bitcoin EUR

    57 091,16
    -2 658,57 (-4,45 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 262,60
    -47,12 (-3,60 %)
     
  • S&P 500

    5 480,21
    +15,59 (+0,29 %)
     

D'ici 2030, deux voitures neuves sur trois vendues dans le monde pourraient être électriques

Selon une récente étude, grâce à la baisse du prix des batteries, les véhicules électriques pourraient bientôt être aux mêmes prix que leurs équivalences thermiques. Plus précisément, cet équilibre pourrait être atteint en 2024 en Europe et en 2026 aux États-Unis.

En outre, cette même étude affirme que les deux tiers des ventes mondiales de voitures seront des véhicules électriques d'ici à 2030.

Le prix des voitures électriques va-t-il vraiment baisser ?

L'étude du centre de recherche et d'études américain sur l'énergie Rocky Mountain Institute précise que le coût des batteries sera divisé par deux au cours de cette décennie, passant de 151 dollars par kWh (environ 140 euros) en 2022, à entre 60 et 90 dollars par kWh (entre 57 et 83 euros). Ainsi, toujours selon cette étude, "pour la première fois, les véhicules électriques seront aussi 'abordables' que les voitures thermiques sur tous les marchés d'ici à 2030".

PUBLICITÉ

C'est précisément le prix des batteries qui jouera un rôle clé, notamment parce que leur coût représente 40 % du prix d'une voiture électrique. Les investissements des fabricants dans de nouveaux matériaux et logiciels permettront de maintenir les prix à un niveau bas, ce qui devrait ouvrir de nouveaux horizons aux voitures électriques.

Des ventes en constante augmentation

Selon les chiffres publiés par Rocky Mountain Institute, la croissance rapide des modèles électriques en Europe et en Chine "implique que les ventes de...Lire la suite sur Autoplus