La bourse ferme dans 22 min
  • CAC 40

    5 611,23
    -6,04 (-0,11 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 603,94
    +1,27 (+0,04 %)
     
  • Dow Jones

    30 922,49
    +108,23 (+0,35 %)
     
  • EUR/USD

    1,2133
    +0,0050 (+0,41 %)
     
  • Gold future

    1 838,30
    +8,40 (+0,46 %)
     
  • BTC-EUR

    30 849,91
    +676,92 (+2,24 %)
     
  • CMC Crypto 200

    739,85
    +24,66 (+3,45 %)
     
  • Pétrole WTI

    53,00
    +0,64 (+1,22 %)
     
  • DAX

    13 848,70
    +0,35 (+0,00 %)
     
  • FTSE 100

    6 727,96
    +7,31 (+0,11 %)
     
  • Nasdaq

    13 110,97
    +112,46 (+0,87 %)
     
  • S&P 500

    3 789,07
    +20,82 (+0,55 %)
     
  • Nikkei 225

    28 633,46
    +391,25 (+1,39 %)
     
  • HANG SENG

    29 642,28
    +779,51 (+2,70 %)
     
  • GBP/USD

    1,3619
    +0,0032 (+0,24 %)
     

"Diana la victime et Charles le méchant" : The Crown n'en finit pas de faire polémique

·1 min de lecture

La saison 4 de The Crown n'a fait qu'empirer la situation pour la famille royale britannique, déjà mise à l'épreuve pendant cette année 2020. Les derniers épisodes de la série, dans lesquels la relation entre le prince Charles et Lady Diana est mise en scène, a écorné l'image du duc de Cornouailles et de Camilla Parker-Bowles.

À l'AFP, cité par RTL, le spécialiste de la royauté Penny Junor a estimé que The Crown "fait de Diana la victime et de Charles le méchant, alors qu'ils étaient tous deux victimes". Dans le Daily Mail ce vendredi 4 décembre, Lord Forsyth est aussi monté au créneau : "Ce qu'ils font est absolument choquant. C'est mensonger et faux. Et plus les jours passent sans qu'aucune mesure ne soit prise, plus les gens regardent ce programme et croient malheureusement que c'est factuel."

Le documentaire Diana : une icône mystérieuse, déjà présent dans le catalogue de Netflix mais mis en avant sur les réseaux sociaux depuis peu, en rajoute une couche. Leurs proches n'adhèrent pas au portrait que la plateforme de streaming leur dresse. "C'est une chose de créer une série dramatique dont l'auteur lui-même dit qu'elle n'est pas entièrement factuelle, mais c'en est une autre que Netflix utilise les réseaux sociaux pour créer et poster du contenu partial, dans une démarche d'humiliation corporative. C'est assez sinistre", s'est offusqué un proche de la famille royale dans le tabloïd.

En fin novembre, le gouvernement britannique s'est mêlé à l'affaire. "C'est une œuvre de fiction (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Laurent Voulzy se confie : Johnny Hallyday ? "Je le trouvais triste"
Emmanuel Macron "un problème pour la France" : nouvelles attaques contre le président
Laeticia Hallyday : 4,4 millions d'euros encaissés, le succès de Johnny ne s'éteint pas
"Pas soigneux" : Emmanuel Macron épinglé par un ancien camarade
Filip Nikolic (2BE3) : ces photos personnelles et si touchantes dévoilées par sa fille Sasha