La bourse ferme dans 5 h 57 min
  • CAC 40

    7 110,10
    -84,06 (-1,17 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 248,52
    -51,09 (-1,19 %)
     
  • Dow Jones

    34 715,39
    -313,26 (-0,89 %)
     
  • EUR/USD

    1,1338
    +0,0021 (+0,18 %)
     
  • Gold future

    1 834,20
    -8,40 (-0,46 %)
     
  • BTC-EUR

    34 453,77
    -2 969,48 (-7,93 %)
     
  • CMC Crypto 200

    922,71
    -72,56 (-7,29 %)
     
  • Pétrole WTI

    84,01
    -1,54 (-1,80 %)
     
  • DAX

    15 693,51
    -218,82 (-1,38 %)
     
  • FTSE 100

    7 530,41
    -54,60 (-0,72 %)
     
  • Nasdaq

    14 154,02
    -186,23 (-1,30 %)
     
  • S&P 500

    4 482,73
    -50,03 (-1,10 %)
     
  • Nikkei 225

    27 522,26
    -250,67 (-0,90 %)
     
  • HANG SENG

    24 965,55
    +13,20 (+0,05 %)
     
  • GBP/USD

    1,3570
    -0,0030 (-0,22 %)
     

Quand Diana chantait du Tina Turner à tue-tête: William évoque des souvenirs intimes dans un podcast

·2 min de lecture
La princesse Diana avec ses fils, les princes William et Harry, en 1995 - Johnny Eggitt - AFP
La princesse Diana avec ses fils, les princes William et Harry, en 1995 - Johnny Eggitt - AFP

Diana chantait à "tue-tête" sur Tina Turner en conduisant ses fils à l'école: le prince William partage ce précieux souvenir familial ainsi que d'autres moments très personnels dans Time To Walk, un podcast de l'appli Apple Fitness +, en faveur de la santé mentale, un de ses engagements de prédilection,

Dans cet enregistrement, William, 39 ans, deuxième dans l'ordre de succession au trône britannique, raconte que lui-même aime démarrer la semaine sur le tube Thunderstruck du groupe de hard rock AC/DC: "Il n'y a rien de mieux, un lundi matin, quand vous êtes un peu vaseux après le week-end et que vous essayez de vous remettre dans le train-train de la semaine".

"Un vrai moment familial"

Il a décrit "comme un vrai moment familial" quand sa mère, la princesse Diana, chantait "à tue-tête" sur le morceau The Best de la rockeuse américaine pour détendre l'atmosphère en le ramenant, lui et son petit frère Harry, à leur pensionnat. Le policier qu'il les accompagnait se joignait parfois à eux.

Une fois arrivé aux grilles de l'école, "c'était le retour à la réalité", poursuit-il. "Parce qu'avant, vous vous perdez dans des chansons, vous voulez les rejouer, juste pour que ce moment familial se poursuive. Et quand je l'écoute maintenant, (ce morceau) me ramène à ces trajets en voiture et me rappelle beaucoup de souvenirs de ma mère".

Le petit-fils de la reine Elizabeth II explique que ses trois enfants ont hérité du même amour de la musique, avec une préférence pour Waka Waka de Shakira.

"Charlotte en particulier court dans la cuisine, dans sa robe et ses affaires de ballet. Elle devient complètement folle avec Louis qui la suit en essayant de faire la même chose", détaille-t-il. Et "la plupart des matins, il y a une grosse dispute entre Charlotte et George pour savoir quelle chanson on écoute".

Traumatisme et tristesse

Dans ce podcast, qui sera accessible gratuitement lundi et dont les bénéfices seront reversés aux organisations caritatives du prince, William raconte aussi que la princesse Diana l'avait emmené dans un refuge pour sans-abri pour lui montrer "le vrai monde" "en dehors des murs du palais".

Il décrit aussi comment son travail de pilote d'hélicoptère-ambulancier, qu'il a exercé durant deux ans jusqu'en 2017, l'a "affecté" car il ramenait "à la maison le traumatisme et la tristesse des gens". Il raconte notamment avoir été très affecté par le sauvetage d'un petit garçon, à peine plus âgé que son fils George.

Avant lui, son frère le prince Harry a coproduit pour Apple, TV+ avec Oprah Winfrey, une série télévisée sur la santé mentale. Il y évoquait notamment une période douloureuse de sa vie pendant laquelle il s'était tourné vers l'alcool et la drogue.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles