La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 733,69
    +47,52 (+0,71 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 188,81
    +33,08 (+0,80 %)
     
  • Dow Jones

    35 677,02
    +73,94 (+0,21 %)
     
  • EUR/USD

    1,1646
    +0,0015 (+0,13 %)
     
  • Gold future

    1 793,10
    +11,20 (+0,63 %)
     
  • BTC-EUR

    52 605,48
    +194,56 (+0,37 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 453,34
    -49,69 (-3,31 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,98
    +1,48 (+1,79 %)
     
  • DAX

    15 542,98
    +70,42 (+0,46 %)
     
  • FTSE 100

    7 204,55
    +14,25 (+0,20 %)
     
  • Nasdaq

    15 090,20
    -125,50 (-0,82 %)
     
  • S&P 500

    4 544,90
    -4,88 (-0,11 %)
     
  • Nikkei 225

    28 804,85
    +96,27 (+0,34 %)
     
  • HANG SENG

    26 126,93
    +109,40 (+0,42 %)
     
  • GBP/USD

    1,3760
    -0,0036 (-0,26 %)
     

Le DG de Netflix défend l'humoriste Dave Chappelle, accusé de transphobie, dans un mail interne

·1 min de lecture

Ted Sarandos, co-DG de Netflix, a déclaré cette semaine que l'entreprise estime que le contenu à l'écran "ne fait pas directement de mal dans le monde réel", rapporte Variety. Ces propos ont pour but de défendre le nouveau spectacle de l'humoriste Dave Chappelle. Le géant du streaming a fait l'objet de critiques de la part de certains de ses employés pour avoir diffusé la captation de "The Closer", qui, selon ces activistes, contient des commentaires transphobes.

Dans son spectacle, Dave Chappelle affirme que "le genre est un fait" et défend l'autrice de "Harry Potter", J.K. Rowling, qui a également été critiquée pour ses positions transphobes. Dave Chappelle a également déclaré qu'il s'identifiait aux TERF, ou Trans-exclusionary radical feminist, un courant féministe nommé ainsi par ses détracteurs pour son opposition aux droits des personnes transgenres.

A lire aussi — Omar Sy signe avec Netflix pour produire et jouer dans des films pour la plateforme

Selon The Verge, Ted Sarandos a d'abord défendu le spectacle dans un mail envoyé aux dirigeants de l'entreprise vendredi. Il est revenu sur ses propos dans un autre mail, envoyé lundi à l'ensemble de l'entreprise et obtenu par Variety, après que des employés de Netflix ont protesté contre le spectacle et la décision de le maintenir sur la plateforme.

"Avec 'The Closer', nous comprenons que la préoccupation n'est pas les contenus offensant pour certains, mais ceux qui pourraient augmenter les dommages dans le monde réel (tels que (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Vacances de la Toussaint : 12 musées à visiter avec les enfants
Netflix, Amazon Prime Video, OCS... Les films et séries à voir cette semaine du 15 au 21 octobre
Netflix a dépensé 21 M$ pour “Squid Game”, une bagatelle par rapport à d'autres séries à succès
Elon Musk réduit le prix de vente de sa dernière propriété de luxe
Amazon va lancer un programme pour jeunes scénaristes à Nice

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles