La bourse est fermée
  • CAC 40

    4 909,64
    +58,26 (+1,20 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 198,86
    +27,45 (+0,87 %)
     
  • Dow Jones

    28 335,57
    -28,09 (-0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,1868
    +0,0042 (+0,36 %)
     
  • Gold future

    1 903,40
    -1,20 (-0,06 %)
     
  • BTC-EUR

    10 956,44
    -265,59 (-2,37 %)
     
  • CMC Crypto 200

    260,05
    -1,40 (-0,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    39,78
    -0,86 (-2,12 %)
     
  • DAX

    12 645,75
    +102,69 (+0,82 %)
     
  • FTSE 100

    5 860,28
    +74,63 (+1,29 %)
     
  • Nasdaq

    11 548,28
    +42,28 (+0,37 %)
     
  • S&P 500

    3 465,39
    +11,90 (+0,34 %)
     
  • Nikkei 225

    23 516,59
    +42,32 (+0,18 %)
     
  • HANG SENG

    24 918,78
    +132,65 (+0,54 %)
     
  • dólar/libra

    1,3038
    -0,0042 (-0,32 %)
     

Devises: des variations paradoxales compte tenu des 'stats'

·2 min de lecture

(CercleFinance.com) - L'Euro s'est nettement raffermi face au Dollar (+0,65% 1,1740) et la Livre (+0,5%) alors que les chiffres du jour n'expliquent gure ce mouvement (c'est mme tout l'inverse), et le rendement respectif des 3 devises encore moins puisque les Bunds et les OAT, les Gilts UK les T-Bonds US affichent tous exactement -2Pts de base, simultanment.

Le Dollar aurait eu toutes les raisons de se raffermir aprs la publication d'un trs bon indice de confiance des consommateurs amricains du Conference Board qui djoue tous les pronostics en s'envolant de +15 points, (de 86,3 vers 101,8 ce mois-ci) alors que le consensus anticipait un score voisin de 90 points.

Le sous-indice des 'anticipations' fait un bond encore plus spectaculaire de 86,6 vers 104... un tel optimisme surprend vu les incertitudes politiques pr-lectorales et les prvisions anxiognes concernant le risque de 'seconde vague' de Covid-19.

Mais les cambistes sanctionnent peut-tre le nouveau creusement de -3,5% du dficit de la balance commerciale amricaine, -82,94Mds$ aprs 80,11Mds$ en juillet.

L'Euro aurait au contraire pu ptir de la faiblesse de l'inflation en Allemagne pour le mois de septembre : les prix la consommation chutent de -0,4% en estimation 'IPCH' (par rapport la moyenne europenne), du fait notamment d'un abaissement de la TVA de 19 16% pour relancer la consommation.
Jamais l'inflation allemande n'a paru aussi loigne de l'objectif 'central' des 2% de la BCE.

En France, la confiance des mnages dans la situation conomique est stable en septembre 2020, 95 selon l'Insee, toujours un peu en-dessous de sa moyenne de longue priode (100).

Autre sujet d'attention des cambistes, le premier dbat entre Donald Trump et Joe Biden en vue de l'lection prsidentielle du 3 novembre aux Etats-Unis se tiendra ce soir Cleveland ( 3H du matin, heure franaise), dans une ambiance qui s'annonce lectrique.




Copyright (c) 2020 CercleFinance.com. Tous droits rservs.