Devises: oscillations de l'euro avant la BCE, demain.

COURS LIÉS

SymboleCoursVariation
BCE.TO48,960,23

(CercleFinance.com) - Continuant d'alterner séances de hausse et de baisse, l'euro ne sait trop à quelle tendance se vouer à la veille de la réunion de la BCE (Toronto: BCE.TO - actualité) . Sur le marché des changes ce midi, la monnaie unique européenne repartait à la baisse contre ses principaux concurrents malgré une bonne statistique allemande. Ainsi face au dollar comme à la livre sterling, l'euro cède 0,40% à respectivement 1,3529 et 0,8638, quand contre le yen il se tasse de 0,09% à 126,71.

En revanche, la monnaie unique européenne gagne 0,25% contre le franc suisse à 1,2363 franc l'euro.

Comme l'indiquent ce matin les analystes de RTFX, ?le rally de l'euro/dollar a permis à la paire de monnaie de se rapprocher de 1,36.?

L'actualité principale de la journée d'hier portait sur le yen, contre lequel l'euro a gagné 1,59% hier, une hausse qu'il ne consolide que bien modestement ce midi. Un intervenant explique, pour la séance de la veille, que ?le yen a perdu du terrain suite au regain de tension entre le Japon et la Chine et après l'annonce que le gouverneur de la Banque du Japon, Masaaki Shirakawa avait proposé de démissionner de ses fonctions, trois semaines avant la fin de son mandat de cinq ans?.

Bref, ?la transition à la tête de l'institut d'émission nippon stimulera la campagne du premier ministre, Shinzo Abe, pour une politique monétaire plus agressive afin de relancer la troisième économie mondiale?, estime RTFX.

Les opérateurs peuvent aussi apprécier la poursuite des discussions à Washington : le président Obama a proposé un nouveau plan temporaire pour réduire les dépenses publiques et éviter les coupes automatiques qui doivent entrer en vigueur au 1er mars.

Principal point de l'agenda statistique européen de la matinée, les cambistes ont appris que les commandes à l'industrie allemande avaient rebondi de 0,8% en décembre 2012, une hausse un peu plus forte que ce que les économistes attendaient en moyenne (+0,5%). Ce rebond intervient après une contraction de 1,8% en novembre, chiffre confirmé par rapport à l'estimation initiale.

En attendant, à part des stocks de pétrole et de produits raffinés, aucune statistique d'importance n'est attendue cet après-midi des Etats-Unis.

RTFX souligne cependant que les principaux catalyseurs de l'euro sont encore attendus : ?l'attention des traders sera principalement portée sur la réunion de la BCE et la conférence de son président, demain? jeudi.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.