Devises : l'euro flambe après la BCE

COURS LIÉS

SymboleCoursVariation
BCE.TO48,960,23

Déjà en hausse dans la matinée après le succès de la première adjudication espagnole de l'année, la monnaie unique a accru ses gains dans l'après-midi au moment où débutait de la conférence de presse de Mario Draghi. L'euro progresse de 1,1% actuellement face au billet vert à 1 euro pour 1,3209 dollar entre banques, au plus haut de près de quatre mois.

Pour sa première réunion de politique monétaire de l'année 2013, la Banque centrale européenne a laissé inchangé son principal taux directeur à 0,75%, comme le prévoyaient une grande majorité d'économistes. "Sur la base de nos analyses monétaires et économiques régulières, nous avons décidé de maintenir les taux directeurs inchangés. Les taux d'inflation IPCH ont reculé au cours des derniers mois, comme prévu, et devraient tomber en dessous des 2% cette année", a expliqué le patron de la BCE (Toronto: BCE.TO - actualité) . Mario Draghi juge que les pressions inflationnistes "devraient rester contenues", tandis que le taux sous-jacent de l'expansion monétaire "continue d'être retenu". Quant à l'analyse économique de la région, la BCE estime que la faiblesse économique dans la zone euro "devrait se prolonger en 2013", pour les raisons déjà citées que sont l'ajustement "nécessaire" des bilans dans les secteurs financiers et non-financiers et l'incertitude économique actuelle. L'activité devrait par la suite reprendre progressivement dès cette année, en s'appuyant sur la politique monétaire accommodante et le regain de confiance des marchés financiers.

L'année a donc bien commencé bien pour l'Espagne. Le Trésor qui souhaitait lever 5 Milliards d'euros de dette à 2, 5 et 13 ans est finalement parvenu à émettre 5,8 MdsE d'obligations avec des taux en baisse. Dans le détail, le Trésor a levé des bons à échéance 2015 à un taux moyen de 2,476% contre 3,282% le 4 octobre dernier, des bons à échéance 2018 à un rendement moyen de 3,988% contre 4,680% lors de la dernière opération similaire réalisée le 8 novembre et des obligations à échéance 2026 à un taux moyen de 5,555% contre 5,593% sur le marché secondaire avant la vente. Suite à cette opération, les taux à 10 ans espagnols sont repassés sous la barre des 10% pour la première fois depuis mars 2012.