Marchés français ouverture 3 h 6 min
  • Dow Jones

    28 363,66
    +152,84 (+0,54 %)
     
  • Nasdaq

    11 506,01
    +21,31 (+0,19 %)
     
  • Nikkei 225

    23 582,94
    +108,67 (+0,46 %)
     
  • EUR/USD

    1,1805
    -0,0021 (-0,18 %)
     
  • HANG SENG

    24 945,77
    +159,64 (+0,64 %)
     
  • BTC-EUR

    10 986,56
    +1 628,90 (+17,41 %)
     
  • CMC Crypto 200

    261,35
    +5,25 (+2,05 %)
     
  • S&P 500

    3 453,49
    +17,93 (+0,52 %)
     

Devises: l'Euro affaibli par Ch.Lagarde et la peur du Covid

·2 min de lecture

(CercleFinance.com) - Christine Lagarde a provoqu un brusque mouvement de change sur la paire E/$ en dclarant que la BCE disposait encore d'une large gamme d'outils pour soutenir la croissance et qu'elle intgrait effectivement la parit Euro-Dollar dans la mise en oeuvre de sa politique montaire.
Le Dollar s'est redress de +0,8% vers 1,1740 face un Euro qui s'affaiblissait contre toutes devises: -0,5% face au Yen et Franc Suisse (1,08) la Livre vers 0,9165.
Le Dollar bondit galement face au Dollar canadien de +0,9% vers 1,33 et face la Livre vers 1,28.

L'Euro est galement pnalis par la peur d'un possible reconfinement -au moins partiel- de nos conomies alors que les mdias multiplient les reportages dmontrant la recrudescence des cas de contamination au Covid-19, avec la prsentation de courbes ascendantes paraboliques (plus on teste, plus on dtecte de personnes 'positives', mais le taux reste voisin de 5%) et des scnarios de multiplication des dcs d'ici 1 mois qui galeraient le dcompte macabre de la mi-mars en Europe.

'L'Europe continue d'voluer dans la mauvaise direction, et un rythme rapide qui menace de la faire passer devant les Etats-Unis en termes de nouvelles contaminations', s'alarment ainsi les quipes de Danske Bank.

'La France, l'Espagne, les Pays-Bas et le Royaume-Uni ont t svrement touchs, tandis que des pays comme l'Allemagne et l'Italie semblent pour le moment prservs en dpit d'une rcente remonte des infections', poursuit la banque danoise.

'Un lment important est l'absence de remonte significative des chiffres des dcs', note l'tablissement nordique (mais en France, des pidmiologistes viennent prsenter des scnarios catastrophes pour ds mi-octobre sur les plateaux des chaines d'Info).

Les marchs ont ignor la 'peur' tout l't, mais ils prennent conscience avec l'exemple britannique et surtout isralien (c'est un nouveau 'lockdown' total de 3 semaines)que les gouvernements sont prts casser les reins de la reprise au nom de la scurit sanitaire.




Copyright (c) 2020 CercleFinance.com. Tous droits rservs.