La bourse ferme dans 1 h 57 min
  • CAC 40

    6 693,32
    -3,64 (-0,05 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 954,65
    -1,88 (-0,05 %)
     
  • Dow Jones

    33 993,87
    +46,77 (+0,14 %)
     
  • EUR/USD

    1,0511
    +0,0013 (+0,13 %)
     
  • Gold future

    1 789,10
    +7,80 (+0,44 %)
     
  • BTC-EUR

    16 198,02
    -299,93 (-1,82 %)
     
  • CMC Crypto 200

    401,28
    -0,53 (-0,13 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,34
    -0,59 (-0,77 %)
     
  • DAX

    14 426,37
    -21,24 (-0,15 %)
     
  • FTSE 100

    7 548,62
    -18,92 (-0,25 %)
     
  • Nasdaq

    11 231,14
    -8,79 (-0,08 %)
     
  • S&P 500

    4 000,31
    +1,47 (+0,04 %)
     
  • Nikkei 225

    27 885,87
    +65,47 (+0,24 %)
     
  • HANG SENG

    19 441,18
    -77,11 (-0,40 %)
     
  • GBP/USD

    1,2188
    -0,0005 (-0,05 %)
     

Comment devient-on astronaute à l’ESA, comme Sophie Adenot ?

L’ESA a choisi ses nouveaux astronautes : 5 astronautes de carrière, dont la Française Sophie Adenot, un parastronaute, des réservistes… Que faut-il pour devenir astronaute ? Guillemette Gauquelin-Koch et Rémi Canton, du CNES, l’expliquent dans The Conversation.

L’Agence spatiale européenne vient d’annoncer les noms des cinq nouveaux astronautes sélectionnés pour faire partie du corps des astronautes de carrière.

Côté français, il s’agit de Sophie Adenot, première femme française pilote d’essai d’hélicoptères, aujourd’hui lieutenant-colonel de l’Armée de l’air et de l’espace. Il s’agit de la deuxième femme française astronaute, 20 ans après Claudie Haigneré.

On compte également la Britannique Rosemary Coogan (doctorante au sein de l’agence spatiale française, le CNES), l’Espagnol Pablo Álvarez Fernández, le Belge Raphaël Liégeois, et le Suisse Marco Sieber. John McFall, du Royaume-Uni, devient le premier « parastronaute ».

Onze réservistes ont également été sélectionnés et présentés au grand public, parmi lesquels le français Arnaud Prost.

Cette nouvelle promotion rejoint ainsi les sept astronautes européens déjà en activité, parmi lesquels deux Italiens, deux Allemands, un Anglais, un Danois et bien sûr un Français, notre bien connu Thomas Pesquet.

Ils seront amenés à rejoindre la station spatiale internationale et y mener des expériences scientifiques : la situation d’apesanteur à bord de l’ISS permet en effet de pouvoir mener des expériences impossibles à réaliser sur Terre dans des domaines variés tels que la médecine, la biologie,

[Lire la suite]