La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 638,46
    -63,52 (-0,95 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 158,51
    -36,41 (-0,87 %)
     
  • Dow Jones

    34 764,43
    -0,39 (-0,00 %)
     
  • EUR/USD

    1,1719
    -0,0028 (-0,23 %)
     
  • Gold future

    1 751,20
    +1,40 (+0,08 %)
     
  • BTC-EUR

    35 804,71
    -1 880,56 (-4,99 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 040,12
    -62,94 (-5,71 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,77
    +0,47 (+0,64 %)
     
  • DAX

    15 531,75
    -112,22 (-0,72 %)
     
  • FTSE 100

    7 051,48
    -26,87 (-0,38 %)
     
  • Nasdaq

    15 008,87
    -43,38 (-0,29 %)
     
  • S&P 500

    4 449,31
    +0,33 (+0,01 %)
     
  • Nikkei 225

    30 248,81
    +609,41 (+2,06 %)
     
  • HANG SENG

    24 192,16
    -318,82 (-1,30 %)
     
  • GBP/USD

    1,3681
    -0,0040 (-0,29 %)
     

Deux-Sèvres : la voiture radar privée enregistre des centaines d’excès de vitesse en 13 jours

·1 min de lecture

Pour flasher les conducteurs en excès de vitesse, les radars automatiques et mobiles n’ont plus le monopole. Des voitures banalisées privatisées, conduites par des chauffeurs privés, peuvent désormais analyser la vitesse des automobilistes. Comme le rapportent nos confrères du site spécialisé Radars Auto le 6 septembre, cette méthode rencontre un certain succès, puisque dans le département des Deux-Sèvres, ces voitures radars privatisées ont enregistré près de 800 excès de vitesse en moins de deux semaines.

La Peugeot 308 et la Skoda Octavia transformées en radars discrets ont parcouru les routes des Deux-Sèvres entre le 16 et le 28 août. Elles ont flashé précisément 793 excès de vitesse, et parmi les contrevenants, 64 automobilistes roulaient à plus de 20 km/h au-dessus de la limite. Rapporté à la journée, ce bilan officiellement annoncé par Emmanuel Aubry, le préfet du département, s’établit à quelque 61 contraventions quotidiennes.

>> A lire aussi - Un nouveau radar rapporte plus de 100.000 euros en un mois au Luxembourg

La mise en place des voitures radars privatisées, depuis 2017, est assumée par les pouvoirs publics : ils souhaitent que gendarmes et policiers soient affectés à des missions plus essentielles, comme le rapporte L’Automobile. Nos confrères soulignent toutefois que le bilan mirobolant de ces voitures privatisées peut être lié au fait que ces dernières roulent plus longtemps que les forces de l’ordre lorsqu’elles sont au volant de leurs propres voitures radars. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La hausse des prix du carburant fait craindre un nouvel épisode des Gilets jaunes au gouvernement
Nouvelle DS4 2021 : la version hybride rechargeable à l’essai
Salon de Munich : les voitures autonomes reviennent au premier plan
Paris : avec la limite à 30km/h, des coureurs s’amusent à déclencher les radars
Fin de cavale pour l'arnaqueur qui trafiquait les compteurs des voitures

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles