Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 503,27
    -204,75 (-2,66 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 839,14
    -96,36 (-1,95 %)
     
  • Dow Jones

    38 589,16
    -57,94 (-0,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,0709
    -0,0033 (-0,31 %)
     
  • Gold future

    2 348,40
    +30,40 (+1,31 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 793,13
    -721,41 (-1,15 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 402,27
    -15,60 (-1,10 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,49
    -0,13 (-0,17 %)
     
  • DAX

    18 002,02
    -263,66 (-1,44 %)
     
  • FTSE 100

    8 146,86
    -16,81 (-0,21 %)
     
  • Nasdaq

    17 688,88
    +21,32 (+0,12 %)
     
  • S&P 500

    5 431,60
    -2,14 (-0,04 %)
     
  • Nikkei 225

    38 814,56
    +94,09 (+0,24 %)
     
  • HANG SENG

    17 941,78
    -170,85 (-0,94 %)
     
  • GBP/USD

    1,2686
    -0,0075 (-0,59 %)
     

Deux drones explosent contre le Kremlin : quelles sont les hypothèses ?

Deux drones ont explosé contre le toit d’un bâtiment du Kremlin, la résidence de Vladimir Poutine à Moscou. Il peut s’agir d’appareils envoyés par l’armée ukrainienne, comme de scénarios montés par Moscou.

Les plans initiaux de Vladimir Poutine sont bien loin désormais. Deux drones ont frappé le Kremlin, la résidence du président autocrate russe, dans la nuit du mardi 2 mai au mercredi 3 mai. De nombreuses images tournent sur les réseaux sociaux, sur lesquelles on peut observer des objets volants exploser contre un toit de la place forte de Moscou. L’un d’eux se serait écrasé contre le palais du Sénat, situé dans l’enceinte du palais.

Beaucoup de mystères entourent ces frappes, puisqu’elles voudraient dire que les appareils ukrainiens seraient capables de passer les défenses anti-aériennes russes. L’engin lancé contre le palais est le plus probablement un drone suicide, équipé d’une charge explosive. Deux personnes se trouvaient sur le toit après la première frappe. Il est possible qu’elles soient montées pour constater les dégâts après le premier impact.

[Lire la suite]