Publicité
La bourse ferme dans 42 min
  • CAC 40

    7 868,11
    +78,90 (+1,01 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 039,91
    +74,82 (+1,51 %)
     
  • Dow Jones

    38 965,15
    +217,73 (+0,56 %)
     
  • EUR/USD

    1,0848
    +0,0104 (+0,97 %)
     
  • Gold future

    2 340,20
    +13,60 (+0,58 %)
     
  • Bitcoin EUR

    64 367,26
    +2 576,79 (+4,17 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 444,11
    +49,07 (+3,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,47
    +0,57 (+0,73 %)
     
  • DAX

    18 639,10
    +269,16 (+1,47 %)
     
  • FTSE 100

    8 215,75
    +67,94 (+0,83 %)
     
  • Nasdaq

    17 662,71
    +319,17 (+1,84 %)
     
  • S&P 500

    5 441,44
    +66,12 (+1,23 %)
     
  • Nikkei 225

    38 876,71
    -258,08 (-0,66 %)
     
  • HANG SENG

    17 937,84
    -238,50 (-1,31 %)
     
  • GBP/USD

    1,2841
    +0,0100 (+0,78 %)
     

Deux écolières avouent le meurtre de leur camarade, la décision de la justice fait grand bruit

Le 11 mars, Luise disparaît alors qu'elle rentre chez elle après avoir rendu visite à une amie. Les forces de l'ordre lancent une enquête qui va rapidement révéler l'horreur : le corps de la jeune fille est retrouvé le lendemain dans une zone boisée, criblé de coups portés avec une arme blanche. L'effroi s'empare de la petite ville de Freudenberg, composée de 17 000 habitants, située au nord-est de Cologne. Deux camarades de classe de Luise finissent par passer aux aveux devant les enquêteurs, mais le mobile de leur acte reste inconnu. La violence du meurtre et l'âge des suspectes, 12 et 13 ans, ont suscité une vive émotion en Allemagne, soulevant la question de l'âge de la responsabilité pénale, actuellement fixée à 14 ans outre-Rhin, comme le rapporte RMC Crime.

Une décision de justice qui fait réagir

Récemment, la controverse s'est intensifiée avec la décision du parquet de Siegen de ne pas poursuivre les deux jeunes filles. En collaboration avec la police judiciaire, le parquet a mené une enquête approfondie pour déterminer si un suspect responsable pénalement pouvait être impliqué, mais les recherches n'ont rien donné. Depuis les terribles événements, les deux filles ont été confiées aux autorités de protection de la jeunesse. Elles sont pour le moment hébergées dans un centre de "soins thérapeutiques" et continuent leur scolarité. Une décision qui soulève des interrogations quant à la manière dont le système judiciaire (...)

Lire la suite sur Closer

Astrologie 2023 : ce signe qui va devoir rester sur ses gardes ce 19 septembre
Astro 2024 : travail, argent, amour, santé… à quoi les Bélier peuvent-ils s’attendre ?
Danelo Cavalcante arrêté : pastèques, excréments, nuits blanches… comment le dangereux fugitif a berné la police
Une femme suit un homme de façon perturbante pendant deux ans, leur histoire prend un tournant inattendu
Elle mange un poisson pas assez cuit et perd ses quatre membres