Publicité
Marchés français ouverture 41 min
  • Dow Jones

    38 647,10
    -65,11 (-0,17 %)
     
  • Nasdaq

    17 667,56
    +59,12 (+0,34 %)
     
  • Nikkei 225

    38 865,77
    +145,30 (+0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,0734
    -0,0008 (-0,08 %)
     
  • HANG SENG

    17 995,55
    -117,08 (-0,65 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 453,02
    -428,48 (-0,68 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 426,65
    +8,77 (+0,62 %)
     
  • S&P 500

    5 433,74
    +12,71 (+0,23 %)
     

Dette : Bruno Le Maire écarte toute hausse d’impôt l’an prochain

Bruno Le Maire sortant de l'Élysée le 3 mai 2024.  - Credit:Tom Nicholson/Shutterstock/SIPA
Bruno Le Maire sortant de l'Élysée le 3 mai 2024. - Credit:Tom Nicholson/Shutterstock/SIPA

L’agence de notation S&P Global Ratings a abaissé vendredi, pour la première fois depuis 2013, la note souveraine de la France, de « AA » à « AA – », sanctionnant la « détérioration de la position budgétaire » du pays. « Le déficit budgétaire de la France en 2023 a été nettement plus élevé que ce que nous avions prévu », a justifié la société américaine dans une analyse accompagnant la note.

Le ministre de l’Économie et des Finances Bruno Le Maire a de nouveau écarté samedi toute hausse d’impôt l’an prochain, au lendemain de la dégradation de la note souveraine de la France par l’agence S&P en raison des déficits chroniques du pays. « L’augmentation des impôts ne fait pas partie de la palette des options du gouvernement », a-t-il déclaré.

La note de la France « a changé parce que notre niveau d'endettement a augmenté », a précisé le ministre de l'Économie, dans une vidéo publiée sur X ce samedi. « C'est un choix que je revendique », cela a permis de « sauver l'économie française face à la crise du Covid et face à la crise de l'inflation », a-t-il ajouté.

PUBLICITÉ

Pourquoi la note de la France a changé ? Je vous réponds.

L’intégralité de la vidéo est à retrouver sur YouTube : https://t.co/9uAqeTxuBk pic.twitter.com/6I5AzU6x4V

— Bruno Le Maire (@BrunoLeMaire) June 1, 2024

La perspective des 3 % en 2027

Pourtant, le ministre de l’Economie Bruno Le Maire a réaffirmé sa volonté de ramener le déficit public de la France sous la barre des 3 % en 2027. Une perspective q [...] Lire la suite