Marchés français ouverture 25 min
  • Dow Jones

    31 802,44
    +306,14 (+0,97 %)
     
  • Nasdaq

    12 609,16
    -310,99 (-2,41 %)
     
  • Nikkei 225

    29 027,94
    +284,69 (+0,99 %)
     
  • EUR/USD

    1,1878
    +0,0025 (+0,21 %)
     
  • HANG SENG

    28 584,55
    +43,72 (+0,15 %)
     
  • BTC-EUR

    45 248,23
    +2 343,61 (+5,46 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 082,00
    +57,79 (+5,64 %)
     
  • S&P 500

    3 821,35
    -20,59 (-0,54 %)
     

Le dessinateur Xavier Gorce cesse sa collaboration avec le journal «Le Monde»

·2 min de lecture

Le dessinateur du journal «Le Monde, Xavier Gorce, a annoncé de cesser sa collaboration avec le titre où il travaillait depuis 18 ans. Le quotidien du soir avait décidé de s'excuser pour la publication d'un de ses dessins humoristiques autour d'un scandale d'inceste qui secoue la France.

Les manchots sont depuis près de 15 ans les personnages cultes de la série « Les indégivrables », créée par le dessinateur de presse Xavier Gorce. Son dernier dessin, publié mardi 19 janvier sur lemonde.fr a mis le feu à la banquise.

Xavier Gorce dessine un petit manchot qui pose une question apparemment absurde à un congénère adulte : « Si j'ai été abusé par le demi-frère adoptif de la compagne de mon père transgenre devenu ma mère est-ce un inceste ? » En pleine vague #metooinceste, après la démission du politologue Olivier Duhamel accusé d'inceste sur son beau- fils dans un livre écrit par sa belle-fille Camille Kouchner et intitulé La Familia grande, l'ironie de Xavier Gorce a enflammé les réseaux sociaux.

« La liberté ne se négocie pas »

Le dessinateur est accusé d'atteinte à la dignité des personnes transgenre, de moqueries à l'égard des victimes d'inceste... au point que la direction du Monde s'est excusée auprès de ses lecteurs estimant que le dessin n'aurait pas dû être publié...

« La liberté ne se négocie pas », estime de son côté le caricaturiste qui a décidé de cesser toute collaboration avec le journal où il travaille depuis 18 ans. « C'est un contresens total que d'imaginer que mon dessin serait une quelconque légitimation de ces crimes d'inceste », se défend Xavier Gorce dans un entretien au Point.

Depuis les attentats contre Charlie Hebdo, de nombreux titres renoncent à publier des caricatures qui pourraient heurter leurs lecteurs.

Le New York Times a cessé en juin 2019 de publier des dessins dans son édition internationale, comme c'est le cas depuis longtemps dans son édition américaine.