La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 762,34
    +85,47 (+1,51 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 318,20
    +39,16 (+1,19 %)
     
  • Dow Jones

    28 725,51
    -500,10 (-1,71 %)
     
  • EUR/USD

    0,9801
    -0,0018 (-0,19 %)
     
  • Gold future

    1 668,30
    -0,30 (-0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    19 780,88
    -224,58 (-1,12 %)
     
  • CMC Crypto 200

    443,49
    +0,06 (+0,01 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,74
    -1,49 (-1,83 %)
     
  • DAX

    12 114,36
    +138,81 (+1,16 %)
     
  • FTSE 100

    6 893,81
    +12,22 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    10 575,62
    -161,89 (-1,51 %)
     
  • S&P 500

    3 585,62
    -54,85 (-1,51 %)
     
  • Nikkei 225

    25 937,21
    -484,84 (-1,83 %)
     
  • HANG SENG

    17 222,83
    +56,96 (+0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,1166
    +0,0043 (+0,38 %)
     

Carte Vitale : un couple se fait escroquer 3 700 euros via une arnaque par Apple Pay

Mi-août, un couple de français s'est fait arnaqué via un faux SMS de l'assurance maladie. En donnant leurs coordonnées bancaires, ils ont activé le paiement Apple Pay et ont perdu 3700 euros. (Getty Images/iStockphoto)

Un couple a reçu un faux message de l’Assurance maladie leur demandant leur carte bleue pour envoyer une nouvelle carte Vitale. En donnant leurs coordonnées bancaires, ils ont activé un paiement Apple Pay et se sont fait subtiliser 3 700 euros.

Depuis quatre mois, ils attendaient un message de l'Assurance maladie pour renouveler une carte Vitale. Quand le message est arrivé, ils ne se sont pas méfiés. Au contraire. Le 15 août, le couple était alors en vacances avec leurs enfants dans un camping du Sud de la France. Un SMS supposé de l'Assurance maladie leur a demandé leurs coordonnées bancaires pour les frais d’envoi de la nouvelle carte Vitale. "J'étais étonné qu'on me fasse payer pour l'envoi de ma carte Vitale, mais le site ressemblait à une plateforme de livraison classique", a raconté la mère de famille au journal La Tribune.

On leur a aussi demandé un code à six chiffres via un SMS qu’ils ont reçu. Ils n’ont pas réfléchi, pensant à une mesure de sécurité et se sont exécutés. Une opération qui allait activer le paiement Apple Pay sur un autre téléphone. Quelques jours plus tard, la carte bleue du mari ne passait plus et la banque leur a alors informé de plusieurs paiements de leur part à des centaines de kilomètres de là où ils résidaient. Ils ont fait opposition mais le mal était déjà fait. Leur compte bancaire a été vidé de 3 700 euros par des achats de ticket PMU et des produits de chez Sephora.

Deux millions de Français victimes de phishing

Si la ficelle était grosse et que le couple a reconnu avoir manqué de vigilance, ce type de pratique est monnaie courante depuis quelques années. En 2019, Orange estimait à 2 millions le nombre de Français victimes de phishing chaque année.

La banque Populaire a refusé de rembourser ses clients, justifiant que les paiements ont été effectués par un iPhone. Et à l'inverse, Apple s’est présenté comme un simple intermédiaire refusant toute responsabilité. Le père de famille n’a pas vraiment compris pourquoi il n’a pas été remboursé, évoquant une asymétrie de traitement : "Je dois passer par deux niveaux de validation pour un achat de 20 euros par internet, mais par contre, un seul SMS suffit pour valider une carte sur Apple Pay ?".

VIDÉO - La Commission européenne accuse Apple d’abus de position dominante avec Apple Pay