La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,51
    +28,42 (+0,45 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 034,25
    +34,81 (+0,87 %)
     
  • Dow Jones

    34 777,76
    +229,23 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,2168
    +0,0100 (+0,83 %)
     
  • Gold future

    1 832,00
    +16,30 (+0,90 %)
     
  • BTC-EUR

    48 358,95
    +1 727,90 (+3,71 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 480,07
    +44,28 (+3,08 %)
     
  • Pétrole WTI

    64,82
    +0,11 (+0,17 %)
     
  • DAX

    15 399,65
    +202,91 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 129,71
    +53,54 (+0,76 %)
     
  • Nasdaq

    13 752,24
    +119,39 (+0,88 %)
     
  • S&P 500

    4 232,60
    +30,98 (+0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    29 357,82
    +26,45 (+0,09 %)
     
  • HANG SENG

    28 610,65
    -26,81 (-0,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,3990
    +0,0097 (+0,70 %)
     

Derniers préparatifs pour Thomas Pesquet, qui prendra jeudi le commandement de l’ISS

·1 min de lecture

Thomas Pesquet décollera jeudi midi de la Floride pour la station spatiale internationale, depuis le site de Cap Canaveral en Floride, à bord d'une capsule Crew Dragon créée par la société Space X. Le Français sera le commandant de la Station spatiale internationale (ISS) lors de sa mission de six mois. Pour l'heure, il est en quarantaine depuis une semaine, et jusqu'au décollage en compagnie de trois autres astronautes, il s’affaire aux dernières vérifications.

À commencer par son scaphandre, scaphandre qu'il utilisera pour ses sorties dans l'espace. Les dernières journées de l’astronaute sur la terre ferme sont également occupées par la procédure de vol : dans cette fusée Space X, Thomas Pesquet sera assis à droite. La capsule, démunie de tout bouton, se commande uniquement avec trois écrans tactiles.

>>Retrouvez la matinale du jour en replay et en podcast ici

"Il est prêt"

Bref, de quoi occuper la quarantaine imposée jusqu'au moment de monter dans la fusée, pour ne pas risquer d'emporter des microbes sur l'ISS. Thomas Pesquet fait toujours quelques heures de sport chaque jour, confie à Europe 1 son collègue, l'astronaute italien Luca Parmitano, qui s'entraîne avec lui. "J’étais à la gym de la Nasa avec lui. Il est en pleine forme, il continue de s’entraîner avec son équipage. Maintenant l’entraînement est très simple : c’est un rafraîchissement des procédures de vol", explique-t-il. "Je dirais qu’il est très heureux. Il est prêt !"

En plus de sa famille, Thomas Pesqu...


Lire la suite sur Europe1