Marchés français ouverture 2 h 4 min
  • Dow Jones

    33 745,40
    -55,20 (-0,16 %)
     
  • Nasdaq

    13 850,00
    -50,20 (-0,36 %)
     
  • Nikkei 225

    29 817,43
    +278,70 (+0,94 %)
     
  • EUR/USD

    1,1891
    -0,0027 (-0,23 %)
     
  • HANG SENG

    28 727,53
    +274,25 (+0,96 %)
     
  • BTC-EUR

    50 972,04
    -161,93 (-0,32 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 294,34
    -0,24 (-0,02 %)
     
  • S&P 500

    4 127,99
    -0,81 (-0,02 %)
     

Voici les dernières mesures de YouTube pour protéger les ados

Fabrice Auclert, Journaliste
·2 min de lecture

Pornographie, violence, incitation à la haine, complotisme ou encore tutos dangereux… Plateforme numéro 1 du partage de vidéo, YouTube est, hélas, aussi une source de premier plan pour mettre sous les yeux de nos enfants le pire d’Internet et de notre société. Mais comment les protéger et éviter qu’ils ne tombent sur de tels contenus ? Comment vérifier qu’ils n’ont pas vu une vidéo compromettante ou qu’ils effectuent des recherches sur des sujets dits « sensibles » ?

Chez Google, on propose depuis 2015 un espace dédié aux parents, l’application YouTube Kids, qui agit comme un contrôle parental pour les moins de 13 ans qui, légalement, ne peuvent pas s’inscrire sur YouTube. À l’aide de filtres, les parents peuvent ainsi interdire l’accès à certaines vidéos. Mais quid des pré-ados et des ados ?

Impossible d'accéder à YouTube sans l'accord des parents. © YouTube
Impossible d'accéder à YouTube sans l'accord des parents. © YouTube

Trois options selon les âges

YouTube a peut-être trouvé la parade avec la création d’un compte de « supervision ». Cela rappelle les comptes que l'on crée pour sa famille sur Apple Music ou Spotify. Cette fois, il s’agit toujours d’appliquer des filtres, mais aussi de surveiller ce que l’adolescent regarde. Trois options seront proposées : Découvrir pour les 9-13 ans avec du contenu essentiellement musical, ludique et éducatif ; Plus de découvertes pour les + de 13 ans avec un peu plus de contenus et surtout des lives (forcément, il faut concurrencer Twitch…) ; La plupart des contenus YouTube avec quasiment la totalité du contenu de YouTube, à l’exception des vidéos qui intègrent des restrictions sur l’âge (-18).

En complément, il faut rappeler que l’outil Family Link permet aussi de limiter le temps d’accès à Internet, et les parents pourront aussi accéder à l’historique des recherches ainsi qu’à l’historique des vidéos regardées. Ils seront d’ailleurs les seuls à pouvoir effacer l’historique des recherches… Pour éviter que les ados restent scotchés sur des vidéos, des rappels automatiques apparaîtront pour les...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura