La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 700,07
    -45,33 (-0,13 %)
     
  • Nasdaq

    13 996,97
    +146,97 (+1,06 %)
     
  • Nikkei 225

    29 751,61
    +212,88 (+0,72 %)
     
  • EUR/USD

    1,1952
    +0,0034 (+0,29 %)
     
  • HANG SENG

    28 497,25
    +43,97 (+0,15 %)
     
  • BTC-EUR

    52 571,42
    +1 966,71 (+3,89 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 346,64
    +52,65 (+4,07 %)
     
  • S&P 500

    4 142,73
    +14,74 (+0,36 %)
     

La dernière Bentley ne coûte que 460 euros

·1 min de lecture

La marque Bentley est profondément associée à l’univers du luxe. Pour acheter une voiture de l’entreprise, il faut dépenser près de 170.000 euros. C’est le prix de la Bentayga Hybrid. Mais, pour ceux qui n’ont pas les moyens, il est désormais possible de se payer une poussette, pour 460 euros, comme le dévoile un communiqué publié sur le site de l’entreprise mardi 9 mars 2021. Le véhicule, nommé Bentley Trike peut ensuite se transformer en tricycle. Il est vendu pour 460 euros.

Le nouveau modèle le moins cher du catalogue de Bentley ne propose bien sûr qu’une seule place. Mais il ne dépareillera pas dans le garage de ceux qui possèdent une Bentley. Il est en effet possible de le peindre avec la même palette de couleurs que Bentley. La marque précise que cette poussette convient pour les enfants dès 12 mois et propose une combinaison "d’élégance, et de fonctionnalités avec un design hautement adaptable", souligne Bentley.

>> A lire aussi - Bentley dévoile un nouveau cabriolet et il vaut une fortune

Concrètement, alors que votre enfant grandit, la poussette pourra se transformer et les repose-pieds être déplacés puis retirés afin de laisser de la place à ses jambes. Le bambin pourra ensuite se retrouver au "volant" de sa première Bentley, lorsque vous convertirez l’engin en tricycle. Le Bentley Trike possède aussi 12 dispositifs de sécurité. De quoi en faire "de loin la poussette-tricycle la plus sophistiquée du marché", comme le souligne le site Turbo.fr. Attention toutefois, le (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le n°1 du luxe LVMH proposera 400 contrats d'alternance en France pour la rentrée 2021
JCDecaux “va profiter de la concentration du secteur” : le conseil Bourse du jour
La Norvège suspend le vaccin Covid-19 AstraZeneca, des caillots sanguins inquiètent
Airbus choisi par l’UE pour étudier la fabrication d'engins spatiaux dans l'espace
La BCE dans le collimateur d’hommes d’affaires en Allemagne