DERICHEBOURG : baisse de 6,8% des ventes annuelles à périmètre et taux de change constants

COURS LIÉS

SymboleCoursVariation
PNU.BE2,330,00
ADEN.VX72,650,10
^REURUSD1 743,77+17,35


(AOF) - Le chiffre d'affaires consolidé de Derichebourg (Euronext: DBG.NX - actualité) pour l'exercice 2011-2012 clôturé au 30 septembre 2012 s'est élevé à 3,5 milliards d'euros, en repli de 4,8 %. Les ventes ont reculé de 6,8 % à périmètre et taux de change constants. Le groupe de services aux collectivités et aux entreprises a expliqué que les Services à l'environnement expliquaient pour une large part cette diminution.

Par activité, le chiffre d'affaires des services à l'environnement a baissé de 6,9 % en volume et s'élève à 2,306 milliards d'euros en diminution de 10 % à périmètre et taux de change constants. ® L'année s'est caractérisée, en moyenne, par un niveau de prix élevé traduisant le maintien d'une forte demande de matières premières issues des déchets qu'elles soient ferreuses ou non ferreuses ¯, a précisé Derichebourg.

Dans un contexte de ralentissement conjoncturel, le chiffre d'affaires des services aéroportuaires a atteint 687,2 millions d'euros, en progression de 1,9 %. Il recule cependant de 4,7 % à périmètre et taux de change constants.

Dans les services aux entreprises, Derichebourg a enregistré un chiffre d'affaires de 525,9 millions d'euros, en progression de 6,7 %, toutes les activités du portefeuille y contribuent, à l'exception de la branche maintenance aéronautique que le groupe souhaite vendre pour se consacrer à la production et l'assemblage des nouveaux avions.



AOF - EN SAVOIR PLUS


LE SECTEUR DE LA VALEUR

Services aux entreprises
D'après les indicateurs du Prisme, le syndicat des entreprises de l'intérim, le secteur a affronté une baisse de 9,5% de l'emploi intérimaire en France entre les premiers semestres 2011 et 2012. Cette mauvaise performance est surtout liée à la chute d'activité dans l'industrie automobile. Depuis fin juin la situation s'est même encore dégradée, avec un recul du chiffre d'affaires de l'ordre de 12% par mois contre 10% auparavant, d'après les données du Prisme. Plus généralement, les difficultés du secteur sont soulignées par la détérioration des résultats du leader mondial, Adecco (VTX: ADEN.VX - actualité) , au deuxième trimestre. Le groupe réalise la majeure partie de son chiffre d'affaires en Europe (Chicago Options: ^REURUSD - actualité) (60% exactement) et la France représente son premier marché. L'activité y a reculé de 13% au deuxième trimestre. Le bénéfice net du groupe a chuté de 20% à 113 millions d'euros sur la période.