Marchés français ouverture 42 min
  • Dow Jones

    27 685,38
    -650,19 (-2,29 %)
     
  • Nasdaq

    11 358,94
    -189,34 (-1,64 %)
     
  • Nikkei 225

    23 485,80
    -8,54 (-0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,1826
    +0,0013 (+0,11 %)
     
  • HANG SENG

    24 789,04
    -129,74 (-0,52 %)
     
  • BTC-EUR

    11 096,55
    +1,47 (+0,01 %)
     
  • CMC Crypto 200

    261,58
    -1,83 (-0,70 %)
     
  • S&P 500

    3 400,97
    -64,42 (-1,86 %)
     

Deploiement de la 5G : "Il y a une forme de mépris à faire preuve d'une surdité démocratique", déplore l'association Agir pour l’environnement

franceinfo
·1 min de lecture

Sur le développement de la 5G en France, "il y a une certaine forme de mépris à faire preuve d'une surdité démocratique systématique", a affirmé dimanche 11 octobre sur franceinfo Stéphen Kerckhove, le délégué général de l’association Agir pour l’environnement, alors que la municipalité de Lille a voté samedi un moratoire sur le déploiement de la 5G sur son territoire. Ce moratoire est soutenu par Agir pour l’Environnement. L'association a également déposé un recours devant le Conseil d'Etat pour obtenir un moratoire.

Le minimum, c'est qu'on attende les résultats des évaluations avant de prendre une décision.

Stéphen Kerckhove

à franceinfo

Stéphen Kerckhove estime que Cédric O, le secrétaire d'Etat au Numérique, "ne cesse de plaider pour un débat, des études d'impact, des contrôles, mais une fois que la décision est prise. Il serait temps de remettre les choses à l'endroit". Le délégué général de l’association Agir pour l’Environnement attend qu'on "étudie sérieusement" l'impact de la 5G, "comme les agences qui ont été mobilisées par l'État, l'Agence nationale des fréquences, l'Agence nationale de sécurité environnementale, l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie qui ont mené des évaluations de cette (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi