La bourse ferme dans 2 h 48 min
  • CAC 40

    7 162,48
    +30,13 (+0,42 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 225,47
    +16,16 (+0,38 %)
     
  • Dow Jones

    34 156,69
    +265,67 (+0,78 %)
     
  • EUR/USD

    1,0732
    +0,0001 (+0,01 %)
     
  • Gold future

    1 888,00
    +3,20 (+0,17 %)
     
  • BTC-EUR

    21 555,19
    -0,78 (-0,00 %)
     
  • CMC Crypto 200

    534,21
    +8,26 (+1,57 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,99
    +0,85 (+1,10 %)
     
  • DAX

    15 436,94
    +116,06 (+0,76 %)
     
  • FTSE 100

    7 915,42
    +50,71 (+0,64 %)
     
  • Nasdaq

    12 113,79
    +226,34 (+1,90 %)
     
  • S&P 500

    4 164,00
    +52,92 (+1,29 %)
     
  • Nikkei 225

    27 606,46
    -79,01 (-0,29 %)
     
  • HANG SENG

    21 283,52
    -15,18 (-0,07 %)
     
  • GBP/USD

    1,2080
    +0,0028 (+0,23 %)
     

Ce que demande Elisabeth Borne au nouveau patron d'EDF

Jacques Paquier / Wikimedia Commons

Redresser la trajectoire financière, rétablir la production d'EDF à un niveau cohérent... dans son courrier du 9 décembre, rapporté par Les Echos vendredi 6 janvier, la cheffe du gouvernement Elisabeth Borne fixe trois priorités au nouveau PDG d'EDF, Luc Rémont, lui demandant tout d'abord de rétablir la production d'EDF en France "à un niveau cohérent avec les capacités de son outil industriel et les meilleurs comparables internationaux", alors que 14 réacteurs nucléaires sur 56 sont encore à l'arrêt. Mme Borne demande à l'électricien national, en cours de renationalisation à 100%, de "maîtriser les délais et les budgets des projets nucléaires en cours".

Sa lettre a été écrite quelques jours avant qu'EDF annonce un nouveau retard de six mois et un surcoût supplémentaire de 500 millions d'euros pour le réacteur de nouvelle génération EPR de Flamanville (Manche) dont la mise en service est désormais prévue d'ici à la mi-2024. Luc Rémont doit dans le même temps "redresser la trajectoire financière de l'entreprise", très endettée, mais aussi répondre "aux attentes des consommateurs dans le contexte de hausse des prix de l’énergie". "Les objectifs fixés à l'entreprise par le gouvernement s'inscrivent dans un contexte particulier" car EDF "doit faire face à des difficultés opérationnelles importantes sur le parc nucléaire français et répondre à la volonté du gouvernement de relancer une politique électronucléaire parmi les plus ambitieuses au monde", a expliqué Matignon à l'AFP.

"Dans (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Intelligence artificielle : voici ce qui nous attend en 2023
Réforme des retraites : le patron des Républicains prêt à "voter une réforme juste"
Attention à cette arnaque, on vous demande de régler la cantine de vos enfants !
Réforme des retraites : Olivier Dussopt s’opposait à un recul de l’âge de départ lorsqu’il était au PS
Au Japon, un thon vendu aux enchères pour une somme salée