La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 086,04
    +368,95 (+1,09 %)
     
  • Nasdaq

    11 584,55
    +190,74 (+1,67 %)
     
  • Nikkei 225

    27 327,11
    -106,29 (-0,39 %)
     
  • EUR/USD

    1,0871
    +0,0014 (+0,13 %)
     
  • HANG SENG

    21 842,33
    -227,40 (-1,03 %)
     
  • BTC-EUR

    21 276,01
    +164,11 (+0,78 %)
     
  • CMC Crypto 200

    525,07
    +6,27 (+1,21 %)
     
  • S&P 500

    4 076,60
    +58,83 (+1,46 %)
     

La demande de bureaux en Ile-de-France a augmenté en 2022

CHRISTIAN HARTMANN

Les installations d'entreprises dans des bureaux en Ile-de-France ont augmenté de 10% en 2022 selon Immostat. Malgré des loyers élevés, les emplacements centraux restent très prisés.

Non, le bureau n'a pas été effacé par le télétravail... Les installations d'entreprises dans des bureaux en Ile-de-France ont augmenté de 10% en 2022, selon le groupement Immostat dont les chiffres font référence en la matière. La demande placée de bureaux, qui comptabilise les ventes à l'occupant et les nouvelles locations, s'est élevée à 2,11 millions de mètres carrés en 2022, contre 1,92 million en 2021. Malgré ces bons résultats, "les premiers signaux de ralentissement se sont confirmés sur la fin d’année, avec 602 300 m² placés au quatrième trimestre, en repli - 11 % sur un an, constate avec un créneau des petites et moyennes surfaces particulièrement affecté, constate Alexandre Fontaine, Executive Director Bureaux Ile-de-France. Compte tenu des perspectives économiques plus dégradées, cette phase de ralentissement de l’activité devrait se poursuivre sur 2023. Nous anticipons un recul du volume de commercialisations de l’ordre de - 5 % à - 10 % ce qui porterait le niveau de demande placée autour de 1,9 à 2 millions de m²".

Bureaux vacants

L'offre de bureaux s'établit à un niveau record, avec 4,32 millions de mètres carrés immédiatement disponibles. Un bond porté par la première couronne parisienne et le quartier d'affaires de La Défense, où deux gratte-ciels, la tour Hekla et la tour Aurore, ont été achevés sans avoir encore trouvé preneur. Par secteur géographique, "les quartiers tertiaires établis et centraux à l’image de Paris QCA (+13% par rapport à la moyenne constatée ces 10 dernières années), Neuilly/Levallois (+22%), La Défense (+21%) et la 1ère Couronne Nord (+11%) restent les destinations privilégiées des utilisateurs de bureaux en 2022", rappelle Éric Siesse, directeur général adjoint en charge du pôle Bureaux Location Île-de-France de BNP Paribas Real Estate Transaction France.

Les emplacements dans Paris restent extrêmement prisés, avec des taux de vacance très faibles et des loyers toujours plus élevés: au quatrième trimestre, le loyer moyen dan[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi