Demain à la Une, avec SoonSoonSoon

De quoi sera fait notre futur ? Pour tenter de répondre à cette éternelle question, l’entreprise SoonSoonSoon publie chaque trimestre un baromètre des valeurs émergentes, basé sur l’observation des inventions et des innovations d'aujourd’hui.

Un voyage dans le temps.
Après les études sur le moral des industriels ou des orientations marketing,  voici un baromètre d’un nouveau genre: le Soon-o-scope, édité par le site SoonSoonSoon, qui s’intéresse aux évolutions des modes de vie, de consommation et des moeurs, pour imaginer notre société, dans un futur plus ou moins proche.

Un vaste projet, reposant sur une méthodologie ambitieuse et participative: SoonSoonSoon est structuré autour d’un site web, d’une « communauté d’éclaireurs » présents partout dans le monde, qui détectent des innovations et identifient les produits et services de demain, et enfin d’un laboratoire d’étude, qui pilote et publie le ‘baromètre’.

Alexis Botaya, à l’origine de cette aventure, s'explique « Le Soon-o-scope fait appel à une méthodologie exclusive et spécifique qui s’appuie sur les résultats de psychologie sociale les plus récents. Les résultats obtenus sont le fruit d’un traitement statistique réalisé sur près de 5000 observations, faites sur des médias avant-gardistes, dont on été extraites les valeurs structurantes. »

Des valeurs systématiquement illustrées par des exemples concrets (voir ci-dessous), identifiés par les éclaireurs et le laboratoire d’études- garantissant la crédibilité du projet.

Ranger le bordel laissé par les grands maîtres Le travail quotidien des éclaireurs permet également de découvrir des concepts plus ‘légers’, comme par exemple le travail de deux artistes (voir photo ci-contre) qui reprennent des œuvres connues pour en ranger le contenu avec soin.

Le développement durable et l’assistanat à l’amende

Dans sa deuxième édition, dévoilée en octobre, le Soon-o-scope dévoile plusieurs tendances: le recul de l’écologie et des valeurs liées au développement durable, l'ancrage de la tendance ‘Do it Yourself’ (‘Faire soi-même’) et de la volonté d’autonomie et d’émancipation.
 
Pour illustrer cette volonté d’autonomie, plusieurs produits et services existants sont mis en avant, comme apprendre à fabriquer soi-même un ordinateur adapté à ses besoins, comme le propose l’entreprise japonaise Fujitsu, ou encore dessiner et monter soi-même son mobilier, réparer sa voiture dans un self-garage (Self-Garage.com)…

Alors que le premier baromètre était plutôt axé sur la créativité et la solidarité, faut-il se préoccuper des conclusions de ce deuxième opus ? Pour A. Botaya, « Le ‘Do It Yourself’ n'est que le retour d'une vieille tendance. Il sera là, probablement, tant que durera la crise…».

Expertise

 
Enfin, pour assoir sa démarche, le Soon-o-scope donne systématiquement la parole à des influenceurs : dirigeants, sociologues… qui réagissent aux conclusions de l’étude. C’est le cas  Christian Blanckaert* dans le dernier Soon-o-scope. Au sujet de la volonté d’émancipation : "C'est un peu la fin du tout communication et du tout marketing […]. Avant de chercher à faire de la communication autour de sa marque, une entreprise devrait en effet peut-être reprendre à son compte ces valeurs : humilité, modération sagesse [...]."

Une belle initiative qui, au delà d’attiser la curiosité, peut en effet s’avérer très utile pour les entreprises, publiques comme privées, parfois en manque d’inspiration… A suivre !

Découvrir la communauté des éclaireurs sur Facebook

La page du Soon-o-scope
     

* Christian Blanckaert est Président du conseil de Surveillance de Petit Bateau et ancien DG d'Hermès