Marchés français ouverture 3 h 44 min
  • Dow Jones

    34 196,82
    +322,58 (+0,95 %)
     
  • Nasdaq

    14 369,71
    +97,98 (+0,69 %)
     
  • Nikkei 225

    29 093,00
    +217,77 (+0,75 %)
     
  • EUR/USD

    1,1945
    +0,0010 (+0,08 %)
     
  • HANG SENG

    29 176,07
    +293,61 (+1,02 %)
     
  • BTC-EUR

    29 343,22
    +1 799,16 (+6,53 %)
     
  • CMC Crypto 200

    843,03
    +56,41 (+7,17 %)
     
  • S&P 500

    4 266,49
    +24,65 (+0,58 %)
     

Delphine Batho : "il faut interdire le démarchage téléphonique”

·1 min de lecture

Capital : En quoi consiste votre proposition de loi ?

Delphine Batho : C’est une proposition de loi qui vise à interdire le démarchage téléphonique, pour garantir à tous le droit à la tranquillité au domicile. On fait aujourd’hui face à un véritable harcèlement commercial, qui représente une intrusion dans la vie privée. Le démarchage engendre également de l’isolement : pour ne plus recevoir d’appels d’entreprises, des personnes isolées et vulnérables ont débranché leur téléphone et ne répondent plus, même à leurs proches. Les gens n’en peuvent plus de ces appels incessants de prospection commerciale, qui surviennent le soir et parfois même la nuit.

Capital : Vous souhaitez que les consommateurs donnent leur accord pour pouvoir être démarchés. Comment cela se ferait-il concrètement ?

Delphine Batho : Nous souhaitons appliquer au démarchage téléphonique les règles qui s’appliquent aujourd’hui pour les e-mails et pour les SMS, c'est-à-dire la règle du consentement. Cette dernière est prévue par le règlement général de la protection des données, mais ne s’applique malheureusement pas aux appels téléphoniques. C’est totalement anormal, car c’est beaucoup plus intrusif de recevoir un appel téléphonique que de recevoir un email. D’autant qu’actuellement le dispositif Blocktel (la liste d’opposition sur laquelle les personnes ne souhaitant pas être démarchées peuvent s’inscrire, NDLR), qui était censé régler le problème, n’est pas du tout respecté par les entreprises. Je souhaite donc (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

120 euros pour aller de Gare de Lyon à Gare du Nord : le fléau des faux taxis
Mere, le “Lidl russe”, débarque en France
Elle dénonce le passage en location-gérance d’un Carrefour : une salariée menacée de licenciement
Amazon : Bénéficiez de -29% sur le robot multifonction Moulinex I-Companion
Amazon, Cdiscount : 50% de réduction sur le bracelet Xiaomi Mi Band 5

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles