Dell : offre de rachat de plus de 24 milliards de dollars de Michael Dell et Silver Lake

COURS LIÉS

SymboleCoursVariation
BELI.PA30,200,22
GS-PB24,390,02
EVR53,870,770
MSFT39,8450,155

Dell (NasdaqGS: DELL - actualité) , le géant informatique texan, a enfin confirmé ce mardi un accord en vue de son acquisition par le fondateur Michael Dell et la firme de private equity Silver Lake. Les actionnaires de Dell recevront 13,65$ par action en cash, ce qui ressort très proche des derniers cours cotés et matérialise une prime voisine de 20% sur les cours antérieurs aux premières rumeurs. Depuis un mois, les marchés spéculent en effet sur cette tant attendue opération de LBO...

La transaction est valorisée environ 24,4 milliards de dollars, impliquant aussi une prime de 37% sur le cours moyen de clôture durant la période antérieure de 90 jours calendaires close le 11 janvier.

Les acquéreurs rachèteront en cash tous les titres Dell non encore détenus par Michael Dell et certains autres membres du management. Le (Paris: FR0000072399 - actualité) conseil d'administration de Dell, sur la recommandation du comité spécial d'administrateurs indépendants, a unanimement approuvé l'accord avec le fondateur du groupe et la firme Silver Lake.

La fusion est assortie d'une période dite de "go shop" durant laquelle le comité spécial, assisté par Evercore Partners (NYSE: EVR - actualité) , pourra activement solliciter, recevoir et évaluer des propositions alternatives. La période initiale est de 45 jours.

Michael Dell estime que cette transaction, qui serait donc suivie d'une sortie de la cote, outre "un excitant nouveau chapitre pour Dell, nos clients et les membres de l'équipe"... "Nous pouvons délivrer une valeur immédiate aux actionnaires, alors que nous poursuivrons l'exécution de notre stratégie de long terme et notre concentration sur la livraison de solutions haut de gamme à nos clients en tant qu'entreprise privée".

Egon Durban, partenaire de Silver Lake, souligne que Michael Dell est "un vrai visionnaire et l'un des leaders majeurs de l'industrie globale des technologies", se réjouissant donc de ce partenariat avec l'équipe de management de Dell.

Après la finalisation de l'opération, Michael Dell, qui détient actuellement 14% du capital, continuera de diriger son groupe en tant que chairman et chief executive officer. Le fondateur s'engage à maintenir un niveau d'investissement significatif au sein du groupe et à y ajouter un montant additionnel significatif de cash. Dell siègera toujours à Round Rock, au Texas.

La transaction reste soumise aux conditions usuelles, dont l'accord des régulateurs et celui des actionnaires de Dell. La finalisation est anticipée avant la fin du second trimestre fiscal 2014 du groupe.

Comme attendu, Microsoft (NasdaqGS: MSFT - actualité) investira également dans le deal avec un prêt de 2 milliards de dollars.

Cette opération marquerait donc une sortie de la cote à Wall Street, après 25 ans d'une histoire boursière qui avait débuté par une simple levée de fonds de 30 millions... Fondé avec seulement 1.000$ par Michael, le groupe Dell n'était valorisé encore que 80 millions de dollars environ en 1988. Au sommet de la bulle Internet, le groupe affichait une valeur de plus de 100 Mds$.

La transaction constitue également le plus important "leveraged buyout" depuis Alltel en novembre 2007 (alors vendu pour 25 Mds$ à TPG Capital et Goldman Sachs (NYSE: GS-PB - actualité) ).