La bourse ferme dans 54 min
  • CAC 40

    6 223,26
    +58,15 (+0,94 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 982,04
    +41,58 (+1,06 %)
     
  • Dow Jones

    33 983,19
    +161,89 (+0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,2016
    -0,0025 (-0,20 %)
     
  • Gold future

    1 796,30
    +17,90 (+1,01 %)
     
  • BTC-EUR

    46 587,25
    -472,01 (-1,00 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 286,36
    +23,40 (+1,85 %)
     
  • Pétrole WTI

    61,92
    -0,75 (-1,20 %)
     
  • DAX

    15 196,12
    +66,61 (+0,44 %)
     
  • FTSE 100

    6 906,59
    +46,72 (+0,68 %)
     
  • Nasdaq

    13 822,47
    +36,21 (+0,26 %)
     
  • S&P 500

    4 149,63
    +14,69 (+0,36 %)
     
  • Nikkei 225

    28 508,55
    -591,83 (-2,03 %)
     
  • HANG SENG

    28 621,92
    -513,81 (-1,76 %)
     
  • GBP/USD

    1,3924
    -0,0013 (-0,09 %)
     

Deliveroo va débarquer au rabais à la Bourse de Londres

·1 min de lecture

Deliveroo a réduit ses ambitions. En passe de s'introduire à la Bourse de Londres, à l'occasion de la plus importante IPO (introduction en Bourse) en 10 ans pour cette grande place financière, le géant britannique de la livraison de repas a fixé un prix dans la fourchette basse de ses attentes, déjà révisée en baisse dernièrement. Le groupe est ainsi valorisé 7,6 milliards de livres (8,9 milliards d'euros), de source proche, soit 3,90 livres par action. L'entreprise doit faire ses premiers pas sur le marché mercredi, les échanges étant réservés dans un premier temps aux professionnels, avant d'être ouverts au grand public le 7 avril.

Il s'agira de l'introduction en Bourse la plus importante à Londres depuis 2011. Interrogé par l'AFP, Deliveroo a renvoyé à son communiqué de la veille dans lequel il avait indiqué avoir reçu "une demande très importante d'institutions à travers la planète". La société avait dû toutefois réviser à la baisse ses ambitions, estimant alors que le prix de l'opération serait compris entre 3,90 et 4,10 livres, alors qu'elle visait dans un premier temps jusqu'à 4,60 livres soit une valorisation qui aurait pu atteindre 8,8 milliards de livres.

>> A lire aussi - Certains livreurs Deliveroo pourraient toucher plus de 11.000 euros pour l'introduction en Bourse

L'introduction en Bourse va donc se réaliser dans le bas des attentes de Deliveroo, qui évoquait lundi la volatilité des conditions de marché. En outre, les valeurs technologiques ont connu une séance difficile (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Science et Vie : la démission massive des journalistes risque de lui “porter le coup fatal”
Facebook, Twitter, Youtube… la Russie menace d’interdire les grands réseaux sociaux étrangers
Projetons-nous dans l’ère de l’après-COVID
Ouïghours : “bras de fer kafkaïen” des géants de la mode avec la Chine
Ce qu’il faut savoir sur Deliveroo, le géant de la livraison de repas