La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 287,07
    +52,93 (+0,85 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 032,99
    +39,56 (+0,99 %)
     
  • Dow Jones

    34 200,67
    +164,67 (+0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1980
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • Gold future

    1 777,30
    -2,90 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    46 697,16
    -4 832,94 (-9,38 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,97
    +7,26 (+0,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    63,07
    -0,06 (-0,10 %)
     
  • DAX

    15 459,75
    +204,45 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 019,53
    +36,03 (+0,52 %)
     
  • Nasdaq

    14 052,34
    +13,54 (+0,10 %)
     
  • S&P 500

    4 185,47
    +15,05 (+0,36 %)
     
  • Nikkei 225

    29 683,37
    +40,67 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    28 969,71
    +176,61 (+0,61 %)
     
  • GBP/USD

    1,3841
    +0,0057 (+0,41 %)
     

Deliveroo et Uber Eats roulent pour la grande distribution

·2 min de lecture

Carrefour et Casino viennent chacun de signer un partenariat avec les stars de la foodtech.

Deliveroo et Uber Eats roulent pour la grande distribution

C'est une parfaite alliance entre click (virtuel) et mortar (physique). Le 7 avril, la food-tech britannique Deliveroo et le distributeur sexagénaire Carrefour ont dévoilé un partenariat européen pour proposer à leurs clients la livraison à domicile d'un millier de produits du quotidien, surtout alimentaires. Récupérés dans les magasins de l'enseigne, ils seront livrés en 30 minutes. Déjà lancé en Espagne et en Italie en 2020, ce service est à présent déployé en Belgique et en France, d'abord à Paris, puis très vite dans une vingtaine de villes.

C'est lors du premier confinement que la grande distribution, confrontée à une explosion des commandes en ligne, avait toqué à la porte des places de marché alimentaires Deliveroo et Uber Eats, partenaires historiques des restaurateurs. Carrefour avait alors signé en exclusivité avec Uber Eats, et Casino, déjà allié à Amazon, avec Deliveroo. Un an plus tard, les ventes en ligne de produits de grande consommation ont explosé de 42 %, selon la Fevad. Et les alliances s'élargissent : alors que Carrefour débarque sur Deliveroo, Casino s'associe cette semaine avec Uber Eats. « Nous allons chercher le client là où il est, explique Elodie Perthuisot, directrice e-commerce de Carrefour. Il y a un fort trafic sur ces plateformes. De nombreux internautes y naviguent et découvrent qu'il existe une offre de courses. Nous attirons des personnes qui ne se faisaient pas livrer par Carrefour. »

En face, Deliveroo a annoncé lors de sa cotation chaotique, le 31 mars, que le commerce devenait un axe stratégique. « Sur nos 20 000 partenaires, 1 000 sont des commerces, explique Laurent Chhuon-Nougarede, chargé de développer ce segment. Les grandes marques de la distribution nous permettent d'attirer de nouveaux clients. Mais nous proposons aussi de nombreux petits commerces de bouche. » L'ambition de la foodtech ? Que dès que le consommateur veut se nourrir, il pense à Deliveroo.


C. B.

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi