La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 077,63
    -123,04 (-0,36 %)
     
  • Nasdaq

    13 914,77
    -137,58 (-0,98 %)
     
  • Nikkei 225

    29 685,37
    +2,00 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,2041
    +0,0061 (+0,51 %)
     
  • HANG SENG

    29 106,15
    +136,44 (+0,47 %)
     
  • BTC-EUR

    46 750,42
    +124,00 (+0,27 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 275,82
    -23,14 (-1,78 %)
     
  • S&P 500

    4 163,26
    -22,21 (-0,53 %)
     

Deliveroo, Uber Eats... Les livreurs à domicile 'présumés' salariés en Espagne

·1 min de lecture

C'est une première au niveau européen qui pourrait changer la donne pour des milliers de livreurs à domicile dans les mois qui viennent. En Espagne, le ministère du Travail a annoncé jeudi 11 mars que les partenaires sociaux et le gouvernement étaient parvenus à un accord afin d'introduire dans le code du travail un notion de "présomption de salariat" pour les livreurs à domicile travaillant pour les plateformes comme Deliveroo, Glovo ou Uber Eats. La ministre du Travail espagnole, Yolanda Diaz, a confirmé selon 20 Minutes que ces personnes "sont désormais des salariés et salariées et pourront profiter de toutes les protections".

"J'ai dit de nombreuses fois qu'un travailleur qui parcourt nos rues à vélo avec une appli n'était pas un entrepreneur", a expliqué la ministre, confirmant que désormais "des milliers de travailleurs et travailleuses seront des employés, les entreprises cotiseront pour eux et ils auront droit à toute la protection sociale qu'ils n'ont pas aujourd'hui". Le travail des livreurs sera donc reconnu dans le code du travail espagnol. Le texte prévoit également que les syndicats "devront être informés des règles régissant les algorithmes et les systèmes d'intelligence artificielle pouvant avoir un impact sur les conditions de travail", selon le communiqué du ministère.

À lire aussi — Uber Eats, Deliveroo, Frichti... Des livreurs de repas s'engagent pour réduire les emballages

En Espagne, de nombreux litiges juridiques ont eu lieu ces derniers mois, notamment entre (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les cars de BlaBlaCar reprendront la route à partir du 31 mars
Voici les techniques d'Amazon pour vous pousser à dépenser plus d'argent
Intermarché, Leclerc et Lidl toujours à la fête en février, Auchan et Casino à la peine
Scènes de cohue chez Lidl qui a vendu tous les Monsieur Cuisine Connect remis en vente
Carrefour condamné à une amende de 1,75 M€ pour "pratiques restrictives de concurrence"