Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 628,57
    -42,77 (-0,56 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 907,30
    -40,43 (-0,82 %)
     
  • Dow Jones

    39 150,33
    +15,57 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,0697
    -0,0009 (-0,09 %)
     
  • Gold future

    2 334,70
    -34,30 (-1,45 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 309,54
    +487,22 (+0,81 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 352,28
    -8,05 (-0,59 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,59
    -0,70 (-0,86 %)
     
  • DAX

    18 163,52
    -90,66 (-0,50 %)
     
  • FTSE 100

    8 237,72
    -34,74 (-0,42 %)
     
  • Nasdaq

    17 689,36
    -32,23 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    5 464,62
    -8,55 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    38 596,47
    -36,55 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    18 028,52
    -306,80 (-1,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,2650
    -0,0010 (-0,08 %)
     

Deliveroo déclenche la colère de ses clients avec ce message «très maladroit»

Sam Saunders / Wikimedia

Voilà un «bad buzz» que Deliveroo aurait bien voulu éviter. Dimanche 26 mai 2024, à l’occasion de la fête des mères en France, la plateforme de livraison de repas à domicile a décidé de rappeler à ses clients de la souhaiter. Seulement voilà, pour ce faire, Deliveroo a envoyé une notification qui a fait beaucoup parler : «Appel manqué de Maman. Fausse alerte, ceci est un exercice ! Profitez de cette simulation pour souhaiter une bonne fête à votre maman.» Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ces quelques lignes ont fait beaucoup de bruit sur le réseau social X (ex-Twitter), rapporte le HuffPost.

Certains internautes ont relevé la maladresse de Deliveroo. En ce sens, l’un d’entre eux a tweeté : «Une journée déjà bien triste, mais recevoir cette notif Deliveroo ce n’était pas obligatoire. Pensée à toutes et tous qui ont perdu leurs mamans, on est ensemble.» Un autre s’est montré tout autant ému : «C’est sympa @Deliveroo_FR quand on a plus de mère, de recevoir ce genre de notif… vraiment des génies du marketing !» D’autres encore ont laissé éclater leur colère : «Deliveroo on ne vous dérange pas à envoyer des notifs pareilles ? Vous y pensez aux gens qui ont perdu leur mère ou on peut aller se faire foutre ?»

Devant le flot de réactions, Deliveroo a été obligé de sortir du bois et de présenter ses excuses. «Nous regrettons l'envoi de cette notification, c'était une maladresse de notre part et nous nous excusons auprès de tous ceux que ce message a pu blesser», a ainsi assuré (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La BCE s’apprête à baisser ses taux, jusqu’où pourra-t-elle aller ?
Tour de vis pour les demandeurs d’emploi, la fin de vie en débat… L'actu éco en 120 secondes
Ce site industriel serait à l’origine de tremblements de terre !
Fin de vie : qu’est-ce que le projet de loi pourrait changer pour les patients ?
Renault et Santander : un duo de choc pour révolutionner le leasing automobile