Marchés français ouverture 6 h 11 min
  • Dow Jones

    34 200,67
    +164,67 (+0,48 %)
     
  • Nasdaq

    14 052,34
    +13,54 (+0,10 %)
     
  • Nikkei 225

    29 574,92
    -108,45 (-0,37 %)
     
  • EUR/USD

    1,1977
    -0,0003 (-0,02 %)
     
  • HANG SENG

    28 969,71
    +176,61 (+0,61 %)
     
  • BTC-EUR

    47 269,45
    -4 046,06 (-7,88 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 279,90
    -111,81 (-8,03 %)
     
  • S&P 500

    4 185,47
    +15,05 (+0,36 %)
     

Delfox: l'IA au service de la défense

·2 min de lecture

Delfox est une plateforme d’IA as a service permettant de modéliser pour le compte de clients des systèmes autonomes capables d'évoluer intelligemment. Cette start-up fait partie de la sélection "100 start-up où investir en 2021” de Challenges.

Capitaux recherchés: 2 millions d’euros

Dans le petit monde de l’IA de défense, c’est la start-up qui monte. Spécialiste des plateformes d’intelligence artificielle pour systèmes autonomes (drones, robots, satellites), le bordelais Delfox, fondé en 2018, a déjà séduit plusieurs gros bonnets du secteur. Dès 2018, elle avait signé un premier contrat avec ArianeGroup pour la détection automatique de trajectoires de satellites. Un an plus tard, elle a été sélectionnée par la DGA, Dassault et Thales pour participer au projet MMT (Man-Machine Teaming), qui vise à développer des briques technologiques pour le futur avion de combat franco-allemand SCAF. "La première révolution industrielle était celle de la mécanisation, la deuxième celle de l’automatisation, explique Alice Memang (38 ans), cofondatrice de la start-up avec le chercheur en informatique Maxime Rey (39 ans). Nous travaillons sur la troisième révolution: des systèmes autonomes qui permettent d’aller au-delà de ce que les humains peuvent faire."

Cette technologie, dite d’apprentissage par renforcement, consiste à indiquer des objectifs à l’IA, qui doit trouver elle-même comment les atteindre. Elle reçoit des pénalités en cas de mauvaise solution, et des récompenses quand les missions sont accomplies. Les applications sont larges: vols de drones militaires en essaims, systèmes anti-collisions pour satellites, et à terme, solutions pour l’automobile ou le secteur logistique. Accompagnée par les accélérateurs Starburst et La Place Stratégique, Delfox a déjà réalisé 500.000 euros de chiffre d’affaires en 2020, et vise le million cette année. Les 2 millions levés doivent permettre de recruter des développeurs et de muscler les équipes commerciales.

Contact: contact@delfox.net

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi