La bourse est fermée
  • Dow Jones

    31 168,63
    +200,81 (+0,65 %)
     
  • Nasdaq

    11 407,40
    +85,16 (+0,75 %)
     
  • Nikkei 225

    26 107,65
    -315,82 (-1,20 %)
     
  • EUR/USD

    1,0186
    -0,0084 (-0,81 %)
     
  • HANG SENG

    21 586,66
    -266,41 (-1,22 %)
     
  • BTC-EUR

    20 011,13
    +339,57 (+1,73 %)
     
  • CMC Crypto 200

    441,82
    +6,30 (+1,45 %)
     
  • S&P 500

    3 861,06
    +29,67 (+0,77 %)
     

Decathlon ressuscite le Piaggio Ciao en version vélo électrique

Decathlon s’intéresse de plus en plus au vélo électrique. Aux coté de son offre classique de VAE de ville et VTT, l’enseigne de magasins de sport explore de nouvelles pistes. Après le vélo cargo électrique, les designers de l’entreprise viennent de dévoiler un concept de vélo électrique urbain dénommé Magic Bike. Avec son cadre à enjambement très bas en « V » et son design dépouillé, il nous a immédiatement remémoré le Piaggio Ciao, cyclomoteur star des années 1980 prisé de tous les ados.

Ce coup de nostalgie mis à part, le Magic Bike développe plusieurs idées intéressantes pour « aider les vélotaffeurs actuels et futurs dans leurs déplacements quotidiens. » On passe rapidement sur le système de reconnaissance sans contact du propriétaire (par clé ou via le téléphone), l’écran intégré à la potence et la signature lumineuse intégrée aux extrémités du guidon déjà vus.

© Decathlon
© Decathlon

Un seul levier de frein

On trouve pertinente l’idée de la béquille à double jambe (Piaggio Ciao, décidément) qui verrouille le vélo et fait office de système d’alarme si on tente de la replier. Très intéressant également le levier de frein unique avec répartition du freinage à 60/40 entre l’avant et l’arrière. Ne manquerait plus qu’un ABS intégré pour offrir une sécurité optimale au freinage sous la pluie ou surface glissante. Bien vu aussi le standard de fixation qui permet d’interchanger le porte bagage entre l’avant et l’arrière selon ses besoins.

Decathlon ne livre pas d’informations sur le moteur qui équipe son Magic Bike mais précise qu’il est équipé d’une transmission automatique qui gère l’assistance jusqu’à 25 km/h. L’autonomie annoncée est comprise entre 30, 60 et 90 km grâce à une batterie amovible comprenant trois éléments séparés que l’on peut ajouter ou retirer en fonction de la distance à parcourir.

Pour le moment, rien n’indique que le Magic Bike est promis à un avenir commercial. Mais il ne fait guère de doute que Decathlon cherchera à faire aboutir ce concept, espérons-le en...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles