La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 782,65
    -48,00 (-0,82 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 669,54
    -35,31 (-0,95 %)
     
  • Dow Jones

    31 496,30
    +572,16 (+1,85 %)
     
  • EUR/USD

    1,1925
    -0,0054 (-0,45 %)
     
  • Gold future

    1 698,20
    -2,50 (-0,15 %)
     
  • BTC-EUR

    40 911,83
    +931,21 (+2,33 %)
     
  • CMC Crypto 200

    982,93
    +39,75 (+4,21 %)
     
  • Pétrole WTI

    66,28
    +2,45 (+3,84 %)
     
  • DAX

    13 920,69
    -135,65 (-0,97 %)
     
  • FTSE 100

    6 630,52
    -20,36 (-0,31 %)
     
  • Nasdaq

    12 920,15
    +196,68 (+1,55 %)
     
  • S&P 500

    3 841,94
    +73,47 (+1,95 %)
     
  • Nikkei 225

    28 864,32
    -65,78 (-0,23 %)
     
  • HANG SENG

    29 098,29
    -138,51 (-0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,3827
    -0,0067 (-0,48 %)
     

Davos : pandémie, « virus des inégalités » et rebond chinois au menu

Source AFP
·1 min de lecture
Le Forum économique mondial, qui abandonne cette année les neiges de Davos au profit d'un format complètement virtuel, s'ouvre lundi 25 janvier avec le discours du président chinois Xi Jinping. (illustration)
Le Forum économique mondial, qui abandonne cette année les neiges de Davos au profit d'un format complètement virtuel, s'ouvre lundi 25 janvier avec le discours du président chinois Xi Jinping. (illustration)

Le Forum économique mondial, qui abandonne cette année les neiges de Davos au profit d'un format complètement virtuel, s'ouvre lundi 25 janvier avec le discours du président chinois Xi Jinping, dont le pays semble avoir tourné la page du coronavirus, sur le plan économique du moins. Plus tard dans la journée, la présidente de la BCE, Christine Lagarde, débattra, aux côtés du ministre français de l'Économie, Bruno Le Maire, de son homologue allemand, Peter Altmaier, et du PDG de Goldman Sachs de la manière de « restaurer la croissance économique ».

C'est, avec la maîtrise d'une pandémie qui continue à tuer partout dans le monde, la question clé pour les officiels, responsables d'entreprises et scientifiques participant à cette semaine de tables rondes virtuelles. L'optimisme qui a prévalu en novembre quand les vaccins sont devenus une réalité n'est plus de mise en ce début d'année, marqué par l'imposition de nouvelles restrictions et la progression de variants du coronavirus.

À LIRE AUSSIAprès l'épisode Carrefour, Macron veut rassurer les grands patrons étrangers

L'Asie sur le devant de la scène

Lors de l'édition 2020 du WEF, l'apparition en Chine d'une mystérieuse pneumonie ? qui n'était pas encore une pandémie ? ne suscitait encore qu'une vague inquiétude. L'élite économique réunie dans la cossue station alpine était plus intéressée par les passes d'armes entre Donald Trump et Greta Thunberg que par le confinement décrété à Wuhan.

Un an plus tard, alors que le [...] Lire la suite