La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,32 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    20 273,69
    +76,82 (+0,38 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    +2,79 (+2,68 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,54 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,43 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,72 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,19 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2270
    +0,0009 (+0,07 %)
     

Le « Davos du Bitcoin » au Salvador n’était pas vraiment à propos des crypto-monnaies

Les représentants de 44 institutions bancaires se sont retrouvés au Salvador lors d’un sommet sur l’inclusion financière. Le président, Nayib Bukele, a mis l’accent sur le bitcoin, mais les banques centrales n’ont pas parlé que de ça.

Certains sont allés jusqu’à parler du « Davos du Bitcoin », en référence au célèbre forum économique mondial. Les représentants de 44 banques centrales et institutions financières étaient invités au Salvador, et le président Nayib Bukele avait présenté sur Twitter leur venue comme un signal fort pour l’adoption du bitcoin à travers le monde. En l’absence d’annonce claire, beaucoup avait interprété la conférence comme étant spécifiquement à propos de la crypto-monnaie.

Ce n’était pourtant pas vraiment le cas : il s’agissait avant tout d’un sommet organisé par l’AFI, l’Alliance for Financial Inclusion (Alliance pour l’inclusion financière), un organisme malaisien. Le but du rassemblement était de discuter des meilleurs moyens d’assurer une plus grande insertion bancaire — et si une partie des discussions a porté sur le bitcoin, il ne s’agissait pas d’un meeting entièrement dédié à l’adoption des crypto-monnaies.

nayib_bukele
nayib_bukele

De quoi les banquiers ont-ils parlé ?

C’est la banque centrale du Paraguay, dont le représentant faisait partie du voyage, qui a en premier publié un communiqué de presse afin de rectifier le tir.

[Lire la suite]

Abonnez-vous aux newsletters Numerama pour recevoir l’essentiel de l’actualité https://www.numerama.com/newsletter/

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles