La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 600,66
    +54,17 (+0,83 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 126,70
    +30,63 (+0,75 %)
     
  • Dow Jones

    34 479,60
    +13,40 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,2107
    -0,0071 (-0,58 %)
     
  • Gold future

    1 879,50
    -16,90 (-0,89 %)
     
  • BTC-EUR

    30 736,31
    +1 005,51 (+3,38 %)
     
  • CMC Crypto 200

    924,19
    -17,62 (-1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    70,78
    +0,49 (+0,70 %)
     
  • DAX

    15 693,27
    +122,07 (+0,78 %)
     
  • FTSE 100

    7 134,06
    +45,88 (+0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 069,42
    +49,12 (+0,35 %)
     
  • S&P 500

    4 247,44
    +8,26 (+0,19 %)
     
  • Nikkei 225

    28 948,73
    -9,87 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    28 842,13
    +103,23 (+0,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,4117
    -0,0060 (-0,42 %)
     

Data et courtage: qui protège vos données d'entreprise?

·2 min de lecture

Le rachat du premier courtier français Gras Savoye par l’américain Arthur J. Gallagher officialisé en début de semaine pose la question suivante : comment les données d’une entreprise sont-elles protégées lorsque son courtier change ?

La vente du plus gros courtier français, Gras Savoye à l’américain Arthur J. Gallagher a été officialisée la semaine du 10 mai. Qu’advient-il des données de centaines d’entreprises lorsque leur gestionnaire, courtier ou assureur, change de propriétaire, a fortiori quand ce nouvel acteur est étranger ?

Lire aussi

Le problème ne date pas d’hier, puisque les courtiers anglo-saxons ont pris le marché français d'assaut dans les années 1990. Une bonne partie des entreprises du CAC 40 - y compris celles qui, comme Thales et Airbus, - confient aujourd’hui leurs données aux courtiers américains et leaders mondiaux, comme Marsh et Aon - et bientôt Arthur J. Gallagher, après sa fusion à venir avec Gras Savoye. Ainsi, Biomérieux, LVMH, Air France, Michelin, Euronext ou encore Lagardère sont assurés par le courtier Marsh en dommages. De même, le courtier américain Aon capte Danone, Air Liquide, Airbus, ou encore Thales.

Radiographie des forces et des faiblesses

Ces données sont sensibles : éléments d’imposition, revenus, prêts, factures EDF, loyers... le courtier dispose d’une radiographie complète des forces et faiblesses des entreprises qu’il assure. C’est pourquoi elles sont encadrées par un contrat “propre à la nature de la donnée et de la prestation que peut fournir le tiers courtier et assureur, observe François Beaune, vice-président de l’association du management des risques et des assurances en entreprise (AMRAE) en charge de la transformation digitale.

En fonction des contraintes de ces données - comme le secret défense, par exemple - “on établit un cahier des charges - incluant la gestion et le stockage des données, les personnes habilitées à y accéder - que l’on confie à son courtier, et sur lequel se fonde le choix de l’assureur”, décrypte François Beaune. Par exemple, le client peut demander à ce que son courtier et son assureur stockent ses données sur des serveurs européens. En d’autres termes, la gestion et la confidentialité des données sensibles est stricteme[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi