La bourse ferme dans 5 h 41 min
  • CAC 40

    5 963,46
    +169,31 (+2,92 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 438,45
    +96,28 (+2,88 %)
     
  • Dow Jones

    29 490,89
    +765,38 (+2,66 %)
     
  • EUR/USD

    0,9872
    +0,0045 (+0,45 %)
     
  • Gold future

    1 717,00
    +15,00 (+0,88 %)
     
  • BTC-EUR

    20 211,55
    +652,74 (+3,34 %)
     
  • CMC Crypto 200

    453,30
    +17,94 (+4,12 %)
     
  • Pétrole WTI

    84,37
    +0,74 (+0,88 %)
     
  • DAX

    12 526,67
    +317,19 (+2,60 %)
     
  • FTSE 100

    7 019,19
    +110,43 (+1,60 %)
     
  • Nasdaq

    10 815,43
    +239,82 (+2,27 %)
     
  • S&P 500

    3 678,43
    +92,81 (+2,59 %)
     
  • Nikkei 225

    26 992,21
    +776,42 (+2,96 %)
     
  • HANG SENG

    17 079,51
    -143,32 (-0,83 %)
     
  • GBP/USD

    1,1351
    +0,0031 (+0,28 %)
     

Dassault révise le départ de son pilote star, Charles Edelstenne

Rolle/Pool/Sipa

La famille fondatrice du fleuron de l'aéronautique s'est donné deux ans de plus pour dénicher la perle rare qui remplacera son loyal dirigeant Charles Edelstenne. Elle sait combien elle lui doit.

Avec son regard bleu acéré, sa moustache qui grisonne et son sourire énigmatique, il semble inoxydable. Et surtout, irremplaçable. , le président du holding familial des Dassault, était censé quitter le navire le 9 janvier 2023, date à laquelle il fêtera ses 85 printemps. C'est en tout cas ce que prévoyaient les statuts du Groupe industriel Marcel Dassault (GIMD), qui détient les participations de la famille dans Dassault Aviation (62%), Thales (25%), Dassault Systèmes (40%), mais aussi Immobilière Dassault, Artcurial, Dassault Wine Estates ou encore le Groupe Figaro. Mais comment faire sans lui? A l'issue d'une assemblée générale qui s'est tenue en mai dernier, la famille a mis de côté ses propres règles pour pouvoir le garder. Encore un peu. , le temps de dénicher le profil idéal. Mais qui donc pourrait le remplacer? Charles Edelstenne est celui qui a fidèlement accompagné trois générations de Dassault, et commence à le faire pour la quatrième: Marcel, le fondateur de la société; son fils Serge, qui a dirigé le groupe de 1986 jusqu'à son décès le 28 mai 2018; et maintenant ses quatre enfants ou petits-enfants, Héléna, qui a repris le siège de son père Olivier, mort dans le crash de son hélicoptère en 2021, Laurent, 69 ans, Thierry, 65 ans et Marie-Hélène Habert, 57 ans. La décision de repousser le départ d'Edelstenne a ainsi fait l'unanimité au sein de ce qu'il est convenu d'appeler "les quatre branches familiales".

Hauts et bas relationnels

"Il n'y a aucune urgence", veut-on croire au GIMD, dont le siège luxueux suscite la curiosité des touristes . Malgré des hauts et des bas inévitables sur le plan relationnel, la famille sait combien elle lui doit. Personne n'oublie qu'en 1981, Charles Edelstenne avait trouvé la formule permettant d'éviter la nationalisation à 100% de Dassault Aviation, qui atteint aujourd'hui 13,3 milliards d'euros de capitalisation boursière. Ni que cet homme de chiffres, qui a démarré sa carrière au service comptabilité des Avions Marcel Das[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi